Utilités

Performance énergétique : Allice ouvre son capital à deux nouveaux actionnaires

12 juin 2020 - Stéphanie PERRAUT

L’Alliance Industrielle pour la Compétitivité et l’Efficacité Énergétique (Allice) accueille deux nouveaux centres techniques, celui de la fonderie et celui des matériaux naturels de construction. La structure étend aussi ses actions à la problématique de décarbonation de l’industrie.

Créé en 2018, la structure Allice, Alliance Industrielle pour la Compétitivité et l’Efficacité Énergétique, a pour objectif de structurer la filière de l’efficacité énergétique dans l’industrie et d’accompagner l’innovation dans ce domaine. Elle ouvre aujourd’hui son capital à deux nouveaux actionnaire : le Centre Technique des Industries de la Fonderie (CTIF) et le Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction (CTMNC). En plus d’accroître la transversalité des problématiques de performance énergétique, cette intégration va permettre une mutualisation des réflexions et l'émergence de projets collaboratifs.

Des études et des projets collaboratifs sur les rails

Après 18 mois d'existence, le bilan de la structure est positif. Début juin 2020, elle rassemblait 21 adhérents de différents, fournisseurs de solutions, industriels, énergéticiens ou prescripteurs. Depuis son lancement, six études collectives ont été lancées à l’initiative des adhérents. Plusieurs manifestations techniques ont aussi vu le jour. Ces actions collectives vont se poursuivre et s'amplifier sur 2020-2021. Trois nouvelles études sont en cours : l’une portant sur la couverture des risques de financement de projets d’efficacité énergétique, une autre sur le potentiel d’électrification des procédés industriels et la dernière sur le potentiel de stockage de chaleur dans l’industrie. Trois projets collaboratifs sont en cours de structuration. Ils portent sur l’instrumentation optimale pour le suivi des performances énergétiques d’un procédé industriel, sur la méthodologie d’analyse de données permettant d’identifier les régimes stables pour les procédés industriels et, pour le dernier, sur la modélisation du séchage et la régulation prédictive pour optimiser le fonctionnement des séchoirs.

Pour sa prochaine étape, Allice s'est dotée d'une feuille de route ambitieuse visant en particulier son expansion. L’organisation souhaite aussi renforcer son positionnement sur les enjeux de décarbonation de l'industrie. Dans cette optique, elle devrait organiser au premier semestre 2021 un colloque sur le thème de la décarbonation rassemblant l'industrie et la recherche.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois