Cora rappelle des sachets de salade Bonduelle

Le plasma froid : une réponse pour lutter contre la Listeria

8 novembre 2021 - Maria Guillon

Diverses études récentes relatent l’utilisation du plasma froid pour améliorer la sécurité alimentaire des produits frais. La technologie permet de lutter contre Listeria, mais aussi contre Salmonella et E.coli

Les rappels de produits frais dus à la présence de Listeria ne sont pas rares. Dernier en date, Cora a rappelé le 22 octobre dernier des salades frisées vendues dans tous ses supermarchés. Une contamination par Listeria peut facilement être éradiquée par un traitement thermique, mais elle est naturellement inapplicable dans le cas des produits frais. C’est pourquoi la technique du plasma froid est une piste intéressante à plus d’un titre, sur laquelle de nombreux laboratoires travaillent.

Une désinfection en trois minutes

Une étude publiée par des chercheurs de l’USDA (département de l’Agriculture des États-Unis) relatée dans LWT Food Science and Technology a démontré que l’utilisation combinée de solutions antimicrobiennes et de traitement au plasma froid est efficace pour tuer Listeria monocytogenes. Le temps de désinfection a été réduit de 1 heure à 3 minutes. « Le plasma froid est une technologie émergente non thermique qui offre l'avantage d'être exempte de produits chimiques et d'eau, en plus de pouvoir fonctionner ouvertement et en continu à la pression atmosphérique », soutient Brendan Niemira, microbiologiste à l'USDA.

Comme traitement de l'eau

De son côté, une équipe de recherche de l'Université Drexel, à Philadelphie, développe un traitement de l'eau de lavage au plasma froid qui pourrait tuer les agents pathogènes nocifs. L'espoir est qu'il puisse être utilisé avec des produits frais délicats sans effet néfaste sur la qualité, avec des opérations à faible coût et sans produits chimiques ajoutés. Une avancée qui a du potentiel pour les produits délicats et difficiles à nettoyer comme la laitue romaine.

Plasma froid contre Salmonella et E.coli

Pour rappel, le plasma est créé en séparant des molécules de gaz et en créant un panache d'électrons et d'ions chargés. Le plasma froid est fabriqué en envoyant des électrons chauds et rapides à travers des gaz froids. En 2015, l’USDA avait déjà démontré l’intérêt du plasma froid pour tuer des agents pathogènes tels que Salmonella et E. coli. Appliqué sur des myrtilles, le traitement avait éliminé 99,9% des deux bactéries en deux minutes ou moins.

ELO Energies

ELO ENERGIES : 
PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE & DÉCARBONATION

● 6 webinaires animés par notre rédaction et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne