Suite à un travail de co-construction, l'étiquetage Bien-être animal affiche désormais cinq niveaux, ainsi que le mode d'élevage.

Carrefour, U et Galliance s’engagent à leur tour dans l’étiquetage du bien-être animal

10 février 2020 - Pierre Christen

Initié par Casino et des associations de protection animale, l'étiquetage Bien-être animal veut convaincre le plus d'acteurs possible à s'engager dans cette démarche de transparence quant aux conditions d'élevage, de transport et d'abattage. C'est chose faite pour Carrefour, Galliance et les magasins U.

 

L’association Etiquette Bien-être animal créée en 2018 par le groupe Casino et trois associations de protection animale (la LFDA, CIWF et l’OABA) a gagné un premier pari : convaincre d’autres acteurs clefs en vue de proposer un référentiel et un étiquetage uniques sur le bien-être animal. Et en l’occurrence, il s’agit d’intervenants significatifs : Carrefour, Galliance (Terrena) et les magasins U.

Désormais, l’association compte quatre ONG (Welfarm s’est ajouté aux trois premières), trois distributeurs et trois producteurs de volailles (Les Fermiers de Loué et Les Fermiers du Sud-Ouest avaient adhéré l’an dernier). Ils profitent de cette annonce pour présenter une évolution de cet étiquetage, fruit d’un travail collaboratif, qui a impliqué l’expertise des chercheurs du laboratoire d’innovation territorial « Ouest Territoires d’Elevage » de l’INRAE.

Un cinquième niveau

Centré sur la filière poulet de chair, l’étiquetage déjà apposé sur les poulets Casino Terre & Saveurs et Fermiers de Loué a évolué à la faveur de ce travail de co-construction. La classification se répartit désormais en cinq niveaux contre quatre précédemment. A, B et C valorisent des pratiques garantissant une amélioration significative du bien-être animal, avec un accès à l’extérieur pour les niveaux A et B.

Le niveau E correspond lui à l’exigence réglementaire, tandis que le niveau D se réfère à quelques exigences complémentaires et à la mise en place de plans de progrès.

Autre nouveauté, l’étiquette affiche désormais un pictogramme représentant le mode d’élevage associé du bâtiment au parcours arboré.

Un prochain référentiel sur le porc

Les consommateurs vont voir apparaître l’étiquette sur les poulets des Fermiers du Sud-Ouest, les poulets Gourmet de Monoprix et d’autres du groupe Casino. De même que chez les nouveaux adhérents Carrefour, Galliance et les magasins U. En 2020, l’association va poursuivre ses travaux pour proposer un référentiel de même nature pour le porc.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription