Le futur bâtiment de Food'in Provence-Alpes-Côte d'Azur devrait être sorti de terre au printemps 2024.

Food’in Provence-Alpes-Côte d’Azur se dote d’un bâtiment pour dynamiser son réseau

17 juin 2022 - Stéphanie PERRAUT

Le nouveau bâtiment du réseau Food’in Provence-Alpes-Côte d’Azur sera dédié aux entreprises agroalimentaires, à l’amélioration de leur performance et au développement de leurs compétences. Il comportera un Food’Lab, un outil de formation et de sensibilisation qui favorise la mise en situation des publics concernés (collaborateurs, jeunes en formation, demandeurs d’emploi, ...). Il comprendra plusieurs espaces qui reconstituent les flux de production et de commercialisation : laboratoire R&D, atelier de fabrication, entrepôt logistique, magasin de vente, etc. Il accueillera aussi une salle de réalité virtuelle ainsi qu’un espace de créativité et d’innovation.

Formation, sensibilisation et collaboration

Le Food’Lab servira de lieu aux prestations proposées par les membres du réseau. Le bâtiment, de 1 000 m² sur trois niveaux, rassemblera les équipes des membres fondateurs du réseau Food’in Provence-Alpes-Côte d’Azur (Aria Sud, Critt Agroalimentaire Sud et l’Ifria Sud Paca), ainsi que celles d’autres acteurs de l’écosystème régional agroalimentaire. Il se veut exemplaire en termes de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), par la mutualisation des moyens et la coopération des structures qu’il regroupera. L’architecte d’intérieur Studioloco construit avec les équipes un aménagement ergonomique.

Un bâtiment responsable

Le projet s’inscrit dans le mouvement architectural de la frugalité : un usage pondéré du sol, des énergies et des matériaux. Le volet environnemental constitue un fil rouge pour l’architecte A+Architecture, retenu avec l’ambition d’obtenir la labellisation BDM (Bâtiment Durable Méditerranéen) niveau or. Pour y parvenir, il utilisera des matériaux biosourcés, principalement le bois. Le bâtiment sera à faible impact carbone et à énergie positive, notamment grâce à son orientation Est/Ouest, à une conception bioclimatique et à une forte inertie thermique. Des panneaux photovoltaïques produiront une partie de l’électricité et des systèmes de rafraîchissement innovants remplaceront la climatisation. La végétation autour du bâtiment favorisera la biodiversité tout en contribuant à conserver sa fraîcheur. Le budget travaux est de l’ordre de 2 millions d’euros, en partie couverts par un soutien du Conseil Régional Sud et du Grand Avignon.
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois