Energies

Hausse des prix de l’énergie : Cofigeo va arrêter la production de quatre sites en 2023

7 décembre 2022 - Christophe MENEUST

A partir du 2 janvier 2023, Cofigeo, fabricant de plats cuisinés appertisés, de légumes cuisinés et de sauces, est contraint d’arrêter la production sur ses principaux sites industriels. Cette décision a pour objectif de faire face à la hausse spectaculaire de ses coûts d’énergie.

Le groupe Cofigeo (William Saurin, Garbit, Raynal et Roquelaure, Zapetti, …) est présent sur huit départements et emploie plus de 1200 collaborateurs. Le choc énergétique multiplie par 10 les coûts du gaz et de l’électricité nécessaires pour la cuisson et stérilisation des plats préparés. De plus les hausses des prix des matières premières, du transport et des emballages poussent l’entreprise à mettre en œuvre l’accord d’activité partielle de longue durée (APLD), signé avec les syndicats représentatifs, pour protéger les salariés et la pérennité des activités du groupe.

« Face à ces inflations, nous avons déjà réalisé de gros efforts de productivité et de sobriété énergétiques. Mais avec une facture annuelle pour les énergies passant de 4 à 40 millions d’euros, cette décision est devenue inévitable pour protéger notre entreprise et nos salariés », explique Mathieu Thomazeau, président du groupe Cofigeo.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois