Emballage

14 étiquettes créatives pour stimuler l’achat d’impulsion

16 avril 2018 - Karine Ermenier

  • 14 étiquettes originales pour stimuler l'impulsion

    • #Faire de l'étiquette un objet. Creapills a retenu l'idée de la marque italienne Librottiglia qui a su se différencier de ses concurrents avec audace. "Pour “upgrader” l’étiquette qui accompagne ses bouteilles, la marque a transformé l'étiquette en mini-guide qui racontel’histoire et les caractéristiques du vin en question."

    • #Communiquer avec humour. "Jeux de mots et clins d’oeil contextualisés font partie du quotidien de Monoprix. La clé du succès : une charte graphique reconnaissable parmi des dizaines, un ton propre à la marque et de la récurrence. Chez Monoprix, l’humour retranscrit sur les étiquettes des produits s’inscrit dans une vraie logique de production de contenus", commente Creapills.

    • #Rendre un produit simple intelligent. L'association Canadian Breast Cancer Foundation et l’agence Rethink ont imaginé une étiquette originale pour sensibiliser à l’importance du dépistage du cancer du sein. Elle joue sur l’analogie entre la forme d'un sein et d'un melon et sur le fait que le consommateur tâte le melon avant de l'acheter. Médaille d'or en termes d'impact en rayons !

    • #Transformer l'étiquette en jeu. Pour qui s'ennuie en buvant du vin (!), l'agence argentine Estudio a imaginé une étiquette en forme de grille de jeu de morpion. Utilisable avec des pions magnétiques, elle offre une seconde vie à la bouteille. Peut-être faut-il jouer avec modération ? Avec les enfants tout au moins !

    • #Communiquer avec humour. pour cet item, Creapills et All4Pack ont sélectionné la marque de jus Innocent. "Elle a su développer un vrai territoire de communication axé sur l’humour, qui se ressent sur chacune des étiquettes des bouteilles. Et si vous prenez même le temps de lire les informations produits au dos de la bouteille, vous y verrez très souvent des jeux de mots et des touches d’humour qui font tout le succès de la marque."

    • #Jouer sur l'effet visuel. Autre exemple de Creapills : un concept imaginé par le studio T&E Polydorou Design Ltd. "Ici, les créatifs ont tout simplement eu l’idée de jouer sur l’étiquette et sur la notion d’espace négatif pour illustrer cette bouteille d’huile d’olive. L’étiquette a été retravaillée pour illustrer une goutte d’huile qui semble perler le long de la bouteille. C’est tout simple, mais ça suffit pour que le consommateur identifie le produit au premier coup d’oeil et le privilégie parmi ceux de la concurrence."

    • #Faire de l'étiquette un véritable produit. Ici, l'exemple n'est pas alimentaire mais peut éventuellement servir d'inspiration ... La chaîne de librairies 100 000 Books en Russie est partie du constat que de nombreuses personnes lisent tout ce qui est à leur portée aux toilettes. "Elle a eu l'idée, indique Creapills, de créer des désodorisants dont l’étiquette cache en réalité de courtes histoires à lire… et la suite se trouve évidemment chez le dit libraire !" Simple et plutôt bien vu.

    • #Faire de l'étiquette un objet utile. "La marque Taylor Wines a décidé d’offrir une “réelle utilité” aux étiquettes de ses bouteilles en les rendant thermosensibles", explique Creapills. Ainsi, en fonction du code couleur affiché, le consommateur peut savoir s’il va ou non consommer le vin à la bonne température. Une idée déjà largement appliquée aux bières par exemple, si ce n'est que cette étiquette dispose d'une gradation de couleurs selon les températures.

    • #Transformer l'étiquette en objet. Process Alimentaire a déjà eu l'occasion de relayer cette innovation au moment de son lancement en Roumanie. La marque Cola-Cola a transformé une partie de ses étiquettes de bouteilles en bracelets détachables donnant accès à un festival de musique réputé. De quoi attirer de nouveaux les jeunes vers la marque.

    • #Jouer sur l'effet visuel. Creapills prend l'exemple d'une bouteille de bière imaginée par Clara Lindsten. Pour cette marque fictive baptisée "Origami", cette designeuse a imaginé une étiquette conçue pour être manipulée et transformée en origami, ces fameux jeux de pliage japonais.

    • #Transformer l'étiquette en jeu. "En Allemagne, la marque de bière Beck's a eu l’idée de transformer ses étiquettes en support d’expression artistique", indiquent Creapills et All4Pack. Comment ? En utilisant tout simplement la même matière que les jeux à gratter qui permet donc, de donner vie à ses dessins, en grattant l’étiquette. Cerise sur le gâteau : les illustrations deviennent encore plus visibles dans le noir !

    • #Vers la disparition de l'étiquette ? Creapills et All4Pack prennent l’exemple de cette étiquette créative de bananes imaginée par le studio Nendo au Japon. Ici, l’étiquette et le packaging s’effacent au profit de l’expérience consommateur. L’étiquette est finalement très discrète et se colle sur une des bananes. Elle s’épluche à la manière d’une banane pour révéler les informations produit.

    • #Rendre des produits simples intelligents. Pour l'illustrer, Creapills et All4Pack ont sélectionné une étiquette d'avocat munie d'un code-couleur qui permet au consommateur de savoir lorsque l’avocat est mûr. "Un parfait exemple qui montre qu’une simple étiquette, certes utilisée avec génie, peut contribuer à la satisfaction du consommateur", commente Creapills.

    • #Jouer sur l'effet visuel. Autre exemple de Creapills : l'étiquette créative imaginée par le créatif russe Yevgeny Razumov. Pour illustrer une marque d’absinthe, ce designer a eu l’idée de détourner la bouteille avec une étiquette volontairement floutée. L’idée : "jouer sur l'illusion d'optique et donner l’impression… du résultat recherché par la consommation du produit".

Comexposium, organisateur du salon All4Pack à Paris du 26 au 29 novembre 2018, propose, avec Creapills, une sélection de 14 étiquettes attractives, susceptibles d’encourager l’achat d’impulsion. A travers ces exemples, plusieurs rôles de l’étiquette ont été identifiés :

- jouer sur l’effet visuel : il est important de savoir détourner ses étiquettes pour créer un effet visuel et attirer l’attention du consommateur par l’esthétisme, analyse Creapills. Mais attention : cet accent mis sur le graphisme ne doit pas être dénué de sens et doit parfaitement coller avec l’image du produit.

- faire de l’étiquette un véritable produit : au-delà de l’aspect esthétique d’une étiquette, qui reste primordial pour marquer les esprits, la créativité peut permettre de créer une vraie expérience utilisateur. Détourner l’utilisation classique d’une étiquette pour en faire un véritable produit à part entière, c’est le genre d’expérience qui permet à des marques de rester ancrées de manière durable dans l’esprit du consommateur.

- rendre des produits intelligents simples : parfois, il n’est pas nécessaire d’avoir recours à la technologie ou à des installations complexes pour rendre une étiquette intelligente. Une simple étiquette placée sur le bon produit et avec le bon visuel (ou le bon wording) peut parfois suffire à rendre ce dernier bien plus intelligent.

- transformer l’étiquette en jeu : au-delà de la simple personnalisation graphique, l’étiquette peut donner lieu à une vraie logique de « gamification » pour marquer toujours plus l’esprit des consommateurs. C’est une tendance qui s’affirme notamment au niveau des marques d’alcool qui n’hésitent pas à transformer leurs étiquettes en véritables terrains de jeu.

- attirer par l’humour : « 70 % des consommateurs considèrent que les émotions comptent pour 50 % de leurs décisions d’achats », commente Creapills. Le packaging et les étiquettes peuvent également être un très beau support de communication sur le sujet… en jouant notamment avec l’humour.

- et même rendre l’étiquette invisible : et si finalement, la tendance ultime en matière d’étiquetage, était tout simplement de faire disparaître l’étiquette ? Sur le plan environnemental et écologique, le packaging et les étiquettes sont souvent sujets à débats et les industriels réfléchissent de plus en plus aux moyens de réduire la production de déchets.

Retrouvez les 14 exemples sur le diaporama suivant : la sélection Comexposium-Creapills.

Creapills est un media qui détecte et partage chaque jour des idées créatives pour amuser et surprendre une communauté. Il collabore avec les marques pour donner de la visibilité à des concepts créatifs ou des opérations market/pub innovantes, réalise des benchmarks et des ateliers créatifs.

All4Pack (anciennement Emballage Manutention) est un salon qui réunit les solutions d'Emballage, de Processing, de Printing et de Manutention sur un même lieu, au Parc Expo de Paris Nord Villepinte. La prochaine édition aura lieu du 26 au 29 novembre 2018.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription