Crédit : Adobe Stock

Emballage

Prix du gaz et de l’électricité : la situation devient « critique » pour les plastiques

9 septembre 2022 - Marjolaine Cérou

L’association des professionnels de l’emballage plastique demande davantage de visibilité sur les coûts de l’énergie.

L’an dernier, le secteur des professionnels de l’emballage s’inquiétait déjà d’une flambée des coûts d’une ampleur inédite, marquée par une hausse historique des prix du plastique et du rPET « dont le prix avait dépassé celui du PET vierge », comme l'alertait dans nos colonnes Emmanuel Buffet, déléguée générale d’Elipso. C’était sans compter sur l’évolution du contexte géopolitique plus qu’incertain, et sur la hausse continue des prix de l’électricité et du gaz, dont les coûts peuvent être multipliés par dix. Après de multiples alertes depuis le mois de janvier, l’association des professionnels de l’emballage plastique qualifie désormais cette hausse de « critique ». 

Le secteur demande ainsi une évolution du dispositif Arenh (Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique), qui permet à l’industrie, entre autres, de s’approvisionner en électricité auprès d’EDF dans des conditions fixées par les pouvoirs publics. 

« Nous ne voyons pas de stabilité se dessiner et nous n’avons aucune vision sur les niveaux que pourraient atteindre ces coûts. Concernant le coût de l’énergie, le pire est devant nous ! Pour exercer notre activité, nous avons un besoin vital d’avoir plus de visibilité sur l’évolution de ces coûts et d’être à même de les répercuter sur nos clients. A défaut de pouvoir répercuter ces hausses, nous serons contraints de suspendre nos activités », déclare déclare Christian Théry, son président.
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois