Jean-Philippe Girard compte sur le Sial pour créer une dynamique à l'export

18 octobre 2014 - Pierre Christen

La teneur des relations commerciales avec la grande distribution est la préoccupation numéro des industriels de l'agroalimentaire. « Face aux demandes de compensations de marges et aux ristournes déguisées, nous demandons un renforcement des contrôles et des sanctions. Puis il faut faire évoluer le cadre légal, afin de rendre illégale cette guerre des prix, qui est destructrice », expliquait cet été Jean-Philippe Girard, président de l’Ania, dans nos colonnes. (Lire l’interview dans notre n° de septembre). Depuis les accords de coopération au niveau des achats entre Auchan et U d'un côté et Casino et Intermarché de l'autre laissent présager de négociations commerciales 2015 plus que tendues.

Dans ce contexte, le développement de nouveaux débouchés commerciaux est un enjeu crucial pour les industriels de l’agroalimentaire. C’est le cas du potentiel offert par l’international. « On ne s'en sortira que par une véritable dynamique à l’export. L’enjeu est de nourrir le monde, il ne faut pas rater le rendez vous », affirme Jean-Philippe Girard. Il rappelle que l’agroalimentaire est le second contributeur national avec 8,5 milliards d’euros excédent, derrière l’aéronautique. « Mais certains métiers vont bien, et d’autres non. Notre but, Ania, Coop de France et Pouvoirs publics est d’arriver à identifier 300 leaders exportateurs en France, de les accompagner, de les mettre à l’honneur et d’inviter d’autres à les rejoindre », annonce-t-il.

Le président de l’Ania, également p-dg d’Eurogerm, une entreprise qui réalise la moitié de ses ventes hors de France, fait le constat que la simplification des démarches attendue est plus lente que prévu. « Il faut accélérer la simplification et que l’Etat joue davantage le rôle de facilitateur. Mais nous sommes écoutés ! », indique-t-il.

Jean-Philippe Girard compte sur le Sial, dont il préside le conseil de surveillance, pour créer une dynamique à l’export. Le salon international de l’alimentation qui vient d'ouvrir ses portes va mettre la France à l’honneur pour ses 50 ans. « Il affiche complet, c’est un signe positif ! », se réjouit-il. Puis le salon se déplacera en novembre à Abu Dhabi au Moyen-Orient et en avril 2015 à Toronto au Canada.

Lors de la tenue du salon à Paris, l’Ania va organiser plusieurs tables-rondes sur les défis économiques, sociétaux et environnementaux à venir. Les Assises de l'Alimentation, qui se tiendront mardi au Sial, en présence du Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane Le Foll et de Mathias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, seront un temps fort.

Jean-Philippe Girard nous confie que son expérience d’entrepreneur a montré que le développement des ventes à l’international contribue souvent à apaiser les relations commerciales sur le marché domestique…

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois