Spanghero : nouvelle fraude sur 57 tonnes de VSM de mouton

Une nouvelle affaire de fraude vient d’affecter l’entreprise Spanghero, déjà impliquée dans le scandale de la viande de cheval. Cette fois-ci, l’entreprise indique «détenir 57 tonnes de viande ovine congelée, consignée depuis le 20 février à la demande de la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) de la BNEVP (Brigade Nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires).

Comme dans le cas de la viande de cheval, Spanghero affirme avoir été trompé par le courtier néerlandais Draap Trading. Cette viande de mouton était destinée à la fabrication de merguez ou de charcuterie. Problème, c’était de la viande séparée mécaniquement, interdite depuis 2001 dans l’Union européenne à cause des risques de présence de prion (tremblante du mouton).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois