Viande de cheval : un nouveau réseau démantelé en Europe

Une opération menée par l'Organe européen de coordination judiciaire Eurojust en partenariat avec les Autorités françaises a conduit le 24 avril à l'arrestation de 26 personnes impliquées dans un trafic de viande de cheval en Europe. Deux ans après le Horsegate qui a ébranlé le secteur agroalimentaire, le communiqué émis par Eurojust rapporte que ce « réseau criminel organisé » a falsifié, supprimé et modifié des documents officiels relatifs à la santé des chevaux ». Les Autorités françaises ont estimé que 4700 chevaux impropres à la consommation à la consommation ont été abattus et introduits dans la chaîne alimentaire entre 2010 et 2013. De plus, quatre cents passeports présentant des anomalies ont été retrouvés sur le territoire français ».

Toujours d'après Eurojust, le principal suspect est un Belge, qui opérait depuis la Belgique. L'enquête avait d'ailleurs débuté en Belgique en novembre 2012, puis en France en juillet 2013. Les investigations ont également révélé des liens avec des organisations criminelles dans d'autres États-membres, tels que l'Irlande, les Pays-Bas. Une enquête a également été ouverte en Grande-Bretagne.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois