Ingrédients

CLA : un premier pas vers l’autorisation Novel Food

1 juin 2010 - Pierre Christen

L’apport moyen d’acide conjugué linoléique (CLA) d’origine alimentaire, est estimé à environ 0,3 g par jour en Europe. Un niveau en baisse pour ce composé présent naturellement dans les viandes de ruminants et les produits laitiers, et pour lequel des études scientifiques ont établi un lien positif sur la réduction de la masse graisseuse. Deux récents avis de l’Efsa (European Food Safety Authority), adoptés le 30 avril 2010 et publiés le 21 mai 2010, ont établi l’innocuité aux doses proposées, respectivement, de deux huiles riches en CLA. Il s’agit du Tonalin TG 80 de Cognis (voir avis) et du Clarinol de Lipid Nutrition (voir avis), tous deux issus d’huile de Carthame des teinturiers (faux-safran).

Les deux avis concluent à « l’absence de risque génotoxique, carcinogénique ou allergénique ». Ils affirment également que « la consommation de CLA ne fait pas apparaître d’effets adverses sur la sensibilité à l’insuline, la maîtrise du glucose sanguin et les fonctions du foie jusqu’à 6 mois, et qu’il est improbable que les effets observés sur les lipides sanguins aient un impact sur les risques cardiovasculaires ». Les experts n’ont toutefois pas établi l’innocuité sur le long terme et souligne que les données fournies sont insuffisantes pour établir l’innocuité du CLA auprès des sujets atteints de diabète de type 2.

Ces deux avis sont des pas importants vers l’autorisation future de cet ingrédient « minceur » en tant que « Novel Food », dans le cadre de règlement (CE) n° 258/97, ce qui permettrait son utilisation en tant qu’ingrédient alimentaire en Europe. La dernière étape du processus d’autorisation est la transmission d’un projet de décision de la Commission européenne au Standing Committee on the Food Chain and Animal Health, qui prendra la décision finale.

Le Tonalin TG 80 (Cognis) a été évalué pour utilisation en tant qu’ingrédient alimentaire dans le lait, les yaourts ou les produits de type-fruit ainsi que d’autres produits non spécifiés, à une dose d’apport journalier de 4,5 g/j, correspondant à un apport de 3,5 g de CLA / jour.

Le Clarinol a soumis à l’Efsa une utilisation en tant qu’ingrédient dans les boissons, les produits céréaliers, les suppléments diététiques, les produits laitiers, et les boissons déshydratées. Le fournisseur suggère un apport journalier de 3 g de CLA, correspondant à 3,75 g de Clarinol.

En parallèle de la démarche Novel Food, les fournisseurs du CLA sont aussi engagés dans le processus d’évaluation relatif aux allégations santé.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois