Cabinplant s’attaque à l’assemblage des plats cuisinés avec sa nouvelle peseuse associative MHW SF Extrême

Procédés

CFIA 2022 : polyvalence et hautes cadences au menu

2 mars 2022 - Stéphanie PERRAUT

Les équipements de transformation évoluent pour répondre, à haute cadence, aux demandes des consommateurs en matière de variété et de qualité premium. Notre sélection de nouveautés mises en avant dans les allées du CFIA 2022.

Encore une fois, cette édition du CFIA sera riche en innovations, en phase avec les grands enjeux du secteur. Comme la nécessité de gagner de la place dans les ateliers en produisant plusieurs références sur une même machine ou une même ligne. L’idée ne cesse de donner lieu à de nouvelles solutions compactes ou modulaires et, dans tous les cas, polyvalentes.

  • Présentée sur le stand de Murin et Fouillat, la formeuse modulaire UFM300-6 de Rex-Technologie permet ainsi d’élaborer à la fois des boulettes et des steaks hachés « façon main », à des cadences pouvant atteindre 150 portions par minute. Une guillotine pneumatique est couplée à un poussoir sous vide qui portionne des cylindres de viande. En mode « boulettes », les cylindres tombent dans un système de formage. La forme finale est donnée par une roue en mouvement. En mode « steaks hachés », le cylindre passe sous un second tapis qui vient l’écraser. 
  • La coupeuse transversale Fam Volantis se distingue quant à elle par son niveau de personnalisation. Elle convient au traitement à moyenne ou haute cadence de produits animaux et végétaux longs, ronds, ovoïdes ou feuillus. La machine peut être équipée avec ou sans écran tactile, d’un tapis court ou long et de nombreux accessoires. Peuvent ainsi être intégrés un couteau longitudinal entre les deux bandes, des trémies d’entrées spécifiques, des bandes supérieures motorisées (large ou étroite) ou encore de déflecteurs. 
  • Une autre illustration avec le constructeur allemand Grunwald, représenté en France par Alpma, qui a conçu une installation de dosage linéaire pour les salades traiteur et les plats cuisinés. Elle se compose du remplisseur de pots Foodliner 3­000 et de sept doseurs livrés en version mobile. Ces doseurs peuvent être couplés dans n’importe quel ordre sur le bâti, ce qui permet de réaliser une grande variété de recettes, avec des produits pompables ou non, multicouches ou encore avec des pois chiches en décoration. Le temps de changement de produit est compris entre trois et cinq minutes. 

En parallèle, la course contre la montre poursuit son rythme effréné. 

  • Hydroprocess double la capacité de la découpe jet d’eau. La nouvelle ChefCut CC3515 bénéficie d’une seconde tête de découpe pour une coupe précise sur une surface de 60 cm x 40 cm. Avec une hauteur de découpe réglable jusqu’à 8 cm, ce système silencieux convient aux produits frais et surgelés comme les pâtisseries, confiseries, fromages, plats cuisinés, etc. 
  • Cabinplant s’attaque à l’assemblage des plats cuisinés avec sa nouvelle peseuse associative MHW SF Extrême qui se caractérise par un niveau d’automatisation avancé. Elle est adaptée à des ingrédients encore souvent conditionnés à la main tels que les légumes en dés, les rondelles d’oignon, le riz, les pâtes, le thon, la mayonnaise ou encore le yaourt. La peseuse associe l’alimentation à vis, de nouveaux plateaux de raclage/pesage et une solution de traitement inédite, où les sous-portions sélectionnées sont pesées et combinées dans un plateau. 

L’élévation du niveau de performance s’étend aux produits les plus fragiles.

  • Femia-Bigtem dénoyaute les prunes précalibrées et blanchies en douceur avec sa nouvelle dénoyauteuse PPIT.24. Les fruits préalablement orientés sont délivrés à la verticale dans un réceptacle à grande ouverture puis saisis entre des mâchoires. Une chaîne les entraîne vers la section de dénoyautage où ils sont traités par lot de 24. Des aiguilles à bout plat poussent en douceur le noyau (préalablement chauffé à plus de 90°C) vers le bas puis remontent pour le cycle suivant. La cadence est réglable de 25 à 90 coups/min (jusqu’à 600 kg/h)
  • Représenté en France par Europ’Equipement, Nothum manipule délicatement les panures fragiles, salés et sucrés, comme les amandes effilées, la noix de coco râpée, les bonbons vermicelles, les corn-flakes, le riz soufflé ou encore la chapelure japonaise appelée « panko ». La nouvelle enrobeuse PankoPro préserve la panure grâce à l’utilisation d’un tapis plastique , plutôt qu’une vis sans fin.
  • La ligne Impressa Bread de Fritsch (groupe Multivac) est conçue pour la fabrication 24 h/24 et 7 jours/7 de produits de boulangerie haut de gamme, à une cadence pouvant atteindre 60 cycles/min. Intégré dans la ligne, le système breveté SDS (« soft dough sheeter », laminage en douceur) est adapté au travail de pâtes molles et préfermentées qui atteignent une hydratation entre 65 et 90 %. Ce qui permet d’élaborer des pains de type méditerranéen ou rustique. La ligne intègre aussi une unité de décoration, utilisée pour tamponner et découper des motifs sur la surface des produits.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois