Procédés

Kerry Ingredients transfère le lait concentré avec une pompe MasoSine

29 juin 2015 - Maria Guillon

Pour sa nouvelle ligne de fabrication de caramel, la branche Ingrédients et Arômes de Kerry Foods a validé les performances de la pompe sinusoïdale MasoSine SPS 2.5 Watson Marlow pour transférer le lait concentré depuis la ligne de production vers la cuve de cuisson.

Située dans le Worcestershire (Royaume-Uni), l'usine de Tenbury Wells est la branche Ingrédients et Arômes de Kerry Foods. Surnommée « La sucrerie » par les employés de Kerry, l'usine est spécialisée dans la confection de produits humides et sucrés, notamment les confitures (appelées ‘yogfruit’), les sauces au chocolat pour gâteaux, les garnitures des tourtes et les confitures pour beignets.

Lorsque l'usine a commencé la production d’un nouveau caramel sur ses 10 lignes de production, elle a fait face à une nouvelle problématique: le pompage du lait concentré. Au début, les volumes étant faibles (un à deux lots à la fois), les opérations étaient réalisées manuellement. Mais avec la hausse de la demande, il est rapidement apparu qu'une solution de pompage automatisée s'imposait.

Pomper le lait concentré pour le nouveau caramel

La filiale de Kerry Group Plc a choisi pour ce faire une pompe sinusoïdale MasoSine SPS 2.5 Watson Marlow. Plus performant qu’une pompe à lobes pour cette application très visqueuse, le rotor sinusoïdal permis de réussir le transfert grâce à sa capacité d’aspiration importante mais sans pulsation, ni cisaillement du produit.

« Par chance, nous avions une pompe MasoSine SPS 2 de Watson Marlow à l'essai pour une toute autre application », explique Charles Bishop-Miller, le responsable production du site. « Nous la testions pour un produit diluant qui pouvait parfois être relativement épais. Nous avons saisi l’opportunité de vérifier ses performances pour transférer le lait concentré depuis la ligne de production vers la cuve de cuisson ».

Le responsable de production aurait pourtant pu envisager d'utiliser une pompe à lobes, mais en a rapidement écarté la possibilité pour plusieurs raisons : « Par expérience, les pompes à lobes ne fournissent pas une aspiration suffisamment puissante pour nos besoins d'amorçage, explique Charles Bishop-Miller. De plus, le mode de fonctionnement des pompes à lobes peut être contraignant pour le produit et entraîner des débits irréguliers ». Polyvalence accrue, capacité d'aspiration et simplicité de nettoyage ont également joué en faveur de la pompe MasoSine.

Gain de temps de pompage de 20 %

Au final, la pompe sinusoïdale assure un gain de temps de pompage de 20 % par rapport à la pompe à lobes. Elle a également permis de redéployer les ressources humaines vers des postes à plus forte valeur ajoutée. La face avant de la pompe, facilement démontable, permet un lavage de la pompe au tuyau en quelques minutes.

Elle bénéficie d'une conformité NEP (nettoyage en place) et SEP (stérilisation en place), toutes ses parties métalliques humides étant en acier inoxydable 316L.

Les pompes de la série SPS ont une capacité allant jusqu’à 91,2 m³/h et une pression pouvant atteindre 15 bar. Dotées d’un arbre unique et d’un simple rotor, ces pompes ne possèdent pas de pignons de distribution complexes, ni d’étanchéités multiples comme c’est généralement le cas pour les pompes à lobes.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois