Environnement

L’efficacité du puits de carbone de Fermentalg et Suez validée

13 septembre 2019 - Stéphanie PERRAUT

L’Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) a confirmé l’efficacité du puits de carbone Fermentalg / Suez pour réduire les taux des particules fines et du dioxyde d’azote dans l’air urbain.

Fin mars 2019, Fermentalg et Suez ont inauguré à Créteil (94), au sein d'une unité de valorisation énergétique, leur quatrième puits de carbone destiné à améliorer la qualité de l’air. Des micro-algues unicellulaires sont mises en culture dans une colonne remplie d’eau. L’air à purifier est mis à buller dans ce milieu. Les algues consomment le C02 et les polluants atmosphériques. Elles les utilisent pour se multiplier et former de la biomasse, elle-même valorisable en tant qu’énergie verte.

Le 12 septembre 2019, Fermentalg a annoncé la publication de résultats de tests réalisés par l’Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques). L’organisme confirme des taux d’abattement de 66 % à 99 % pour les particules fines et de 76 % à 97 % pour le dioxyde d’azote.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois