Equipements

Le Cetiat conforte sa position d’appui aux transitions numérique et écologique

24 mai 2021 - Stéphanie PERRAUT

Dans un contexte économique difficile, qui s’est traduit par une baisse du chiffre d’affaires de 6 % (12,5 millions d'euros en 2020 contre 13,3 millions d'euros en 2019), le Cetiat (Centre technique des industries aérauliques et thermiques) a su, en 2020, s’adapter aux contraintes imposées par la crise et répondre aux attentes de ses clients tout en préservant son capital humain.

Indépendamment de la pandémie, plusieurs faits ont marqué l’année 2020. En premier lieu, la mise en œuvre du nouveau « Contrat d’Objectifs et de Performance 2020-2023 » (COP) élaboré par le Cetiat et Uniclima (Syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques) et signé en février 2020 avec l’État. Ce contrat rejoint les ambitions du plan France Relance : transition énergétique et écologique, bien-être et santé avec la maîtrise de la qualité de l’air, industrie du futur, évaluation des performances et métrologie de l’énergie.

En phase avec les enjeux de la relance

Son déploiement est appuyé par une gouvernance renforcée : Claude Freyd succède à Laurent Mouchet à la présidence, accompagné par deux vice-présidents Didier Bondil et Yves Fanton d’Andon. Et par un nouveau mode de gestion des actions collectives qui implique davantage la profession. Celle-ci participe à la construction de projets pluriannuels offrant une vision à moyen terme.
Pour 2021, le Cetiat prévoit un chiffre d’affaires de 13,4 millions d'euros, avec le maintien d’un volume important d’actions collectives – progression de 9 %, avec une prévision de 4,4 millions d'euros de chiffre d’affaires – et une progression des prestations marchandes avec un budget prévisionnel de 9,2 millions d'euros (contre 8,5 millions d'euros en 2020).
En synergie avec sa filiale Allice, le centre technique entend accentuer l’accompagnement des industriels et des offreurs de solutions :

  • dans le développement des équipements à impact carbone réduit. En complément des travaux sur l’amélioration des performances énergétiques, il s’agit de prendre en compte dans la conception et l’exploitation des matériels, l’évolution des combustibles vers des solutions bas carbone (biométhane, biofiouls, hydrogène …) et le développement de fluides frigorigènes à faible impact sur le réchauffement climatique ;
  • dans le développement d’équipements et systèmes de génie climatique permettant d’améliorer les conditions de confort thermique et d’assurer la maîtrise de la qualité d’air dans les bâtiments.

Enfin, le Cetiat a contribué à l’élaboration d’un appel à manifestation d’intérêt pour le développement de l’industrialisation d’équipements et systèmes aérauliques et thermiques pour un bâtiment décarboné et sain. Cet appel à manifestation d’intérêt a été lancé  le 16 avril 2021 avec le comité stratégique de filière « Nouveaux Systèmes Énergétiques ».

 

ELO Energies

ELO ENERGIES : 
PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE & DÉCARBONATION

● 6 webinaires animés par notre rédaction et par nos partenaires
● Posez vos questions auxquelles les intervenants répondront en direct
● Profitez d'un accès libre et gratuit sur simple inscription en ligne