Le Cetiat (Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques) a développé une nouvelle méthode d'étalonnage, sous accréditation Cofrac, plus représentative des conditions réelles que subissent les débitmètres et compteurs d'eau.

Instrumentation

Une méthode innovante d'étalonnage dynamique en débitmétrie liquide

20 septembre 2021 - Stéphanie PERRAUT

Le Cetiat (Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques) a développé une nouvelle méthode d'étalonnage dynamique, sous accréditation Cofrac, plus représentative des conditions réelles que subissent les débitmètres et compteurs d'eau. Une première mondiale.

L'usage pratique des débitmètres et compteurs d'eau diffère de plus en plus des conditions idéales dans lesquelles les étalonnages sont réalisés en laboratoire. Par exemple, la plupart des débitmètres sont étalonnés pour des débits statiques, c'est-à-dire lorsque le débit est stable et régulé à une valeur constante, alors qu'ils sont utilisés pour mesurer des débits variables plus ou moins rapidement. Dans ce cas, le temps de réponse non négligeable du débitmètre induit un biais de mesure non estimé par les méthodes d'étalonnage actuelles, mais potentiellement impactant pour des applications critiques comme le dosage, le puisage ou le mélange de réactifs.

Jusqu’à 12 m3/h

C’est pour répondre à cette problématique que le Cetiat (Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques) a développé dans le cadre du projet européen MetroWaMet (Horizon 2020) une nouvelle méthode d'étalonnage dans des conditions dynamiques (fluctuations de débits). Les instruments peuvent être étalonnés jusqu'à 12 m3/h pour des applications qui nécessitent de délivrer des débits et volumes de liquides maîtrisés sur des temps courts comme c’est le cas en industrie agroalimentaire. Le nouveau banc d'étalonnage dynamique a été validé puis accrédité Iso 17025 par le Cofrac (Comité français d’accréditation) depuis août 2021. Les premières prestations ont débuté cet été.

Des débitmètres plus performants

« Cette innovation nous permet d'étudier l'effet de fluctuations de débit sur les performances métrologiques dynamiques des débitmètres et compteurs étalonnés, ce qui participe à l'amélioration des performances des instruments et procédés en cours de développement ou d'optimisation par nos clients et ressortissants. Nous travaillons d'ores et déjà pour adapter le banc historique (statique) de manière à ce qu'il permette de réaliser des étalonnages dynamiques jusqu'à 50 m3/h », ajoute Florestan Ogheard, chargé d'études et référent technique du laboratoire de débitmétrie liquide du Cetiat.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois