Procédés

Sécurité des machines : simplifier la conception

3 décembre 2013 - Stéphanie Perraut

Le logiciel Safety Automation Builder de Rockwell Automation permet d’importer une image de la machine à sécuriser et de répondre à des questions à l’aide d’un menu déroulant et d’écrans d’aide pour identifier et sélectionner les dispositifs de sécurité nécessaires.

Cisaillement, coupure, entraînement, choc. Le risque mécanique est indissociable de l’utilisation d’un équipement de travail et notamment, comme l’indique l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) de systèmes d’entraînement et de transmission. A ce titre, leur conception doit suivre la directive Machines 2006/42/CE et inclure des éléments protecteurs fixes, mobiles ou de maintien à distance comme par exemple des barrages immatériels, laser, tapis sensibles etc. Des mesures de prévention complémentaires permettent d’éviter des situations dangereuses. Devant la complexité de la tâche de conception, les équipementiers proposent des solutions pour simplifier la démarche, dans le respect d’un cadre réglementaire fortement codifié.

« Nos systèmes de convoyage testés, validés et documentés permettent d’économiser jusqu’à 50% des coûts de fonctionnement », explique Schneider Electric à ses clients concepteurs de convoyeurs. Le groupe propose en effet des solutions « prêtes à l’emploi » de chaînes de sécurité certifiées composées d’un exemple d'application de sécurité (utilisé avec plusieurs produits fonctionnant ensemble pour créer une fonction de sécurité) et d’un schéma de principe agréé, avec le calcul du niveau de sécurité correspondant.

Un logiciel de configuration de sécurité

Rockwell Automation a de son côté lancé début 2013 un nouvel outil gratuit de configuration pour simplifier la conception des systèmes de sécurité des machines. Ce logiciel de configuration Safety Automation Builder (SAB) aide les utilisateurs à piloter le processus de conception et à appliquer les meilleures pratiques disponibles à l’échelle mondiale. L’outil SAB fournit des options de schématisation, d’analyse du niveau de performance PL (Performance Level) et propose des produits adaptés dans la gamme de l’automaticien. L’analyse PL utilise l’outil logiciel Sistema (Safety Integrity Software Tool for Evaluation of Machine Applications), développé par l'IFA (institut allemand pour la sécurité au travail) et traduit par le Cetim (centre technique des industries mécaniques). En complément, Rockwell Automation propose des documents de conception prédéfinis contenant des informations détaillées sur de nombreuses méthodes de sécurisation.

Présenté au CFIA Rennes 2013, le guide «10 étapes pour un niveau de performance» rédigé par Bosch Rexroth permet aux industriels de réaliser une évaluation des risques systématiques et de choisir les mesures de sécurité correspondantes. L’objectif est de faire de la sécurité homme/machine une opportunité d’améliorer sa performance. La société multi-technologique en hydraulique, électrique, pneumatique et mécanique se repose sur son expertise acquise en matière de sécurité globale des équipements industriels.

Finalement, d’autre sociétés, comme Omron et Festo par exemple, proposent des prestations d’évaluation et de formation aux risques de sécurité, en intégrant la dimension de maîtrise des coûts.

>>> Retrouvez le thème de la sécurité des machines dans le dossier "Convoyeurs et moteurs" de notre numéro de décembre 2013.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois