La nouvelle centrale de production d’air comprimé installée par Beko Technologies comprend plusieurs compresseurs à vis lubrifiés à l'huile reliés à la conduite collectrice, elle-même raccordée au sécheur par adsorption Everdry FRA 6000 eco (en photo), suivi par l'adsorbeur à charbon actif.

Utilités

Un air comprimé de qualité pour la production de café lyophilisé

2 avril 2021 - Stéphanie PERRAUT

Un producteur industriel de café lyophilisé a fait appel à la technologie de sécheur par adsorption Beko Technologies pour traiter l’air comprimé en contact direct avec le produit.

Un producteur industriel de café lyophilisé a sollicité Beko Technologies pour optimiser sa production d’air comprimé. Il utilise ce fluide à plusieurs étapes de fabrication, en contact avec le produit. L’air comprimé doit être disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 avec une qualité de classe 2 selon de la norme Iso 8573-1. Par ailleurs, des directives résultant d'un audit exigeaient un point de rosée sous pression (PRSP) stable inférieur à - 40°C afin de maintenir cette qualité.
La station d'air comprimé en place est composée de plusieurs compresseurs à vis décentralisés, lubrifiés à l'huile, qui sont raccordés à une conduite collectrice. Dans le passé, un adsorbeur à charbon actif assurait le traitement sans huile de l'air comprimé pour qu'il atteigne le degré de séchage voulu avec un PRSP inférieur à 3°C. À l'occasion d'une maintenance du sécheur frigorifique, l’industriel a émis le souhait de remplacer l’installation.

Une économie d’énergie

La nouvelle centrale de production d’air comprimé installée par Beko Technologies comprend plusieurs compresseurs à vis lubrifiés à l'huile reliés à la conduite collectrice, elle-même raccordée au sécheur par adsorption Everdry FRA 6000 eco, suivi par l'adsorbeur à charbon actif. Le sécheur Everdry FRA 6000 eco utilise de la vapeur disponible en grande quantité chez le client. La vapeur chauffe l'air pulsé via un échangeur de chaleur à vapeur. Une économie d’énergie comparée aux sécheurs standard qui effectuent la désorption de d'adsorbant par le biais de l'air ambiant chauffé via des ventilateurs radiaux et des réchauffeurs électriques. De plus, l'adsorbant choisi, le Sorbead Air de BASF, affiche selon Beko une performance 20 % supérieure aux classiques alumines activées. Cette efficacité a permis une réduction de 30 cm de la hauteur de construction du sécheur à puissance constante. La faible température de désorption de Sorbead Air réduit aussi les besoins énergétiques lors de la régénération et offre une longue durée de vie en raison de sa résistance à l'abrasion et de sa stabilité mécanique et thermique.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois