La crise liée à la contamination de produits en provenance d’Inde par l’oxyde d’éthylène se poursuit. D’après la veille réalisée sur notre site Internet, trois quarts des avis de rappels émis depuis janvier sont liés à la contamination d’épices par l’oxyde d’éthylène. crédit : Adobe Stock.

Qualité

75 % des rappels liés à l’oxyde d’éthylène depuis début 2021

2 avril 2021 - Marjolaine Cérou

La crise liée à la contamination de produits en provenance d’Inde par l’oxyde d’éthylène se poursuit. D’après la veille réalisée sur notre site Internet, trois quarts des avis de rappels émis depuis janvier sont liés à la contamination d’épices par l’oxyde d’éthylène.

La crise a démarré en septembre dernier avec la mise en évidence de la présence du pesticide oxyde d’éthylène à une teneur supérieure à la réglementation dans les graines de sésame en provenance d’Inde. Ce qui a généré une vague inédite de rappels (58 % des rappels en 2020) dans une multitude de catégories de produits ! Et cette crise est toujours d’actualité... Depuis 2021, 75 % des rappels ont pour motif la présence du pesticide interdit. C’est ce que révèle la veille réalisée sur le site processalimentaire.com.

Rappelons que les autorités françaises et européennes ont ouvert l’enquête à d’autres matrices (thé, riz, épices, psyllium, etc.). Ce qui a provoqué une nouvelle envolée des rappels liés à cette contamination début 2021. Des épices sont concernées (curcuma, poivre aux 5 baies, sel de céleri, curry, etc.), mais aussi des plats préparés (burgers végétaux, sauces tomate à la viande rôtie, salades de pâtes, etc.). Les rappels devraient se poursuivre. « Nous avons eu trois fois plus d’échantillons à analyser en mars que sur les mois d’octobre à février », indique Jérôme Ginet, directeur du laboratoire contaminants d'Eurofins Analytics France.

Parmi les autres rappels marquants de ce début d’année, une succession de rappels mi-mars ont concerné un défaut organoleptique dans des produits à base de volaille se manifestant par « la présence de goût et d’odeur parasite à la cuisson ». Des lots de knacks, cordons bleus, pâtés en croûte, nuggets ont été concernés parmi les entreprises Keranna Productions, LDC, Roland Monterrat, SBV, etc. Ce motif représente 8 % des rappels.

Les avis liés aux corps étrangers et à la présence de la bactérie pathogène Listeria (en particulier dans la charcuterie et les fromages au lait cru) représentent respectivement 5 % et 4 % des rappels en ce début d’année 2021. Ces rappels figurent chaque année dans le top 5 des motifs de rappels produits.

A ne pas manquer : le bilan des rappels de l’année 2020, lors de la webconférence du 8 avril à 9h15, dans le cadre de l'événement digital Elo Qualité. Le webinar bénéficiera de l’expertise d’Audrey Rey, consultante et co-associée du cabinet de conseil Axel Groupe.

Le 8 avril à 17h, toujours dans le cadre d'Elo Qualité, Marc Vermeulen, directeur qualité de Château Blanc (groupe Holder), partagera à l'occasion d'une interview live son retour d’expérience sur cette gestion de crise hors du commun.

 

 

 

Process Alimentaire - Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Événement organisé par Process Alimentaire
Date: mardi 12 octobre 2021
Lieu : Roazhon Park de Rennes.
Le thème de cette 3e édition :
l'innovation au service du juste emballage

Inscription en ligne