Méthanisation : Mousline (Nestlé) valorise ses matières organiques

2 octobre 2017 - Marjolaine Cérou

Être l’usine de référence du groupe Nestlé dans le développement durable, c’est l’objectif que s’est fixé le site de Rosières-en-Santerres dans les Hauts de France. L’usine de fabrication de la purée Mousline a participé à Eppeville fin septembre à l’inauguration de la plus grande unité de biométhane de la région.

Le site est le fruit d’un partenariat ente Nestlé-Sitpa, Tereos, Bonduelle et un collectif de 30 agriculteurs implantés localement qui le fournissent en matières organiques. Il produit du méthane après une phase de transformation de 60 jours qui est ensuite réinjecté sur le réseau GRDF.

La station fabrique en moyenne 220 m³ de gaz par heure, grâce à la valorisation de 30 000 tonnes de déchets, dont plus de 30 % sont apportés par l’usine Mousline.

En complément, l’usine de Rosières, certifiée ISO 14 001, valorise 22 000 tonnes d’autres déchets organiques destinés à l’alimentation animale. En 2010, une chaudière biomasse avait été installée sur le site, réduisant de 97 % son empreinte carbone.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois