Anne Chagnas, directrice de l'usine M&M's à Haguenau en Alsace (groupe Mars)

Vie des IAA

Anne Chagnas, Mars : « Il est important de croire en soi et d’avoir le courage d’oser»

8 mars 2021 - Marjolaine Cérou

La place de la femme est prépondérante au sein du groupe Mars, en témoigne le nouveau programme « Heretobeheard », qui vise à faire entendre la voix des femmes. Anne Chagnas, directrice de l’usine d’Haguenau (67) depuis 2019 revient sur son parcours et les challenges à relever à la tête de la plus importante usine de fabrication de M&M’s en Europe.

Comment est née votre appétence pour l’industrie ?
J’ai toujours eu la fibre du travail en équipe. En usine, on est au cœur de tout. On voit le fruit de son travail, au travers de la fabrication des produits, mais aussi des améliorations et des changements apportés sur les équipements ou dans l’organisation de l’atelier. De fait, jusqu’à mon arrivée chez Mars en 2017, j’ai toujours eu un parcours très industriel à des postes de responsable engineering, maintenance, à la qualité ou à des postes dédiés à l’amélioration continue. Par exemple, mon premier poste chez Mars en tant que responsable engineering a consisté à concevoir des équipements neufs en vue de la mise en place du retrait du dioxyde de titane de la liste des ingrédients des M&M’s.

Quels sont les challenges quotidiens à relever à votre poste ?
Tout d’abord, il est important de ne pas avoir peur, de se faire confiance, de croire en soi et d’avoir le courage d’oser et de tenter. On arrive souvent à se surprendre positivement ! Un point déterminant est d’avoir une organisation très précise et méthodique de sa vie, à la fois sur les plans personnel et professionnel. Cela passe par la nécessité d'aller à l’essentiel et d'être dans la recherche d’efficacité. Un autre point important est de prendre les bonnes décisions au bon moment pour avancer et bâtir la confiance autour de soi. Enfin, c’est aussi essentiel de savoir bien s’entourer, de donner envie aux collaborateurs d’apprendre et de partager les valeurs du groupe.

Vous veillez justement à la parité au sein de votre équipe de direction ?
Mon équipe est composée à 55 % de femmes et à 45 % d’hommes. Cela fonctionne très bien, que ce soit sur la manière d’appréhender les sujets ou d’avancer dans les projets. Bien évidemment, ce sont des compétences que je recherche en priorité mais lors de mon recrutement j’ai fait le choix d’avoir cette diversité. Les différents profils permettent de s’enrichir mutuellement. Et je suis aujourd’hui ravie des résultats obtenus.

Quelles sont vos missions au quotidien ?
Je veille à la gestion de la performance industrielle du site, ce qui passe par mettre tout en œuvre pour la sécurité des personnes. C’est une grande responsabilité, mais également d’être garante de la sécurité des aliments, tout en optimisant les coûts et en veillant à l’engagement de chaque associé dans la gestion de la performance du site au quotidien. Mon poste demande également de déployer une stratégie sur le moyen/long terme pour assurer la compétitivité du site. L’un des grands intérêts du poste est qu'aucun jour ne se ressemble. La diversité est la grande richesse de ce métier !

Vous êtes également très impliquée dans le développement des compétences de vos collaborateurs…
L’un des cinq piliers du groupe Mars est la mutualité. Ce que j’associe au développement des compétences des collaborateurs. Je veux que chacun continue à se développer. Cela passe par du coaching ou par du mentoring. Ces séances permettent de réunir deux à trois personnes dans l’idée de travailler ensemble sur leurs souhaits d’évolution, sur un accompagnement et sur certains points de compétences à améliorer. Il est primordial de prendre le temps pour développer le vivier de demain. Nous comptons actuellement 40 % de femmes parmi notre vivier de leader de demain à Haguenau, et ce chiffre est en croissance. En tant que directrice du site, il est important d’allouer du temps pour partager les échecs, les réussites et les moyens d’y arriver. Sur le même modèle, tout nouvel arrivant se voit attribuer un parrain pour l’accompagner. Car je suis convaincue que donner des responsabilités aux personnes aide à les faire grandir.

Donner la parole aux femmes est également une priorité du groupe Mars...
C’est effectivement l’idée du programme #Heretobeheard, lancé à l’échelle du groupe Mars en janvier dernier, et dont l’objectif est d’être à leur écoute. Plus concrètement, ce projet vise à recueillir les bonnes pratiques susceptibles d’être déployées dans l’entreprise et de partager ces témoignages au sein du groupe. Il y a un engagement très fort de Mars sur ce sujet (ndrl, le groupe a lancé en 2020 la plate-forme « Full Potential » dédiée à l’égalité des sexes au travail), mais tout n’est pas encore parfait. L’intérêt de ce type d’initiatives est de s’inspirer pour changer durablement. J’ai moi-même été invitée à témoigner des actions mises en œuvre à Haguenau.

Que vous souhaitez pour la suite ?
Avant tout, je veux continuer à me développer en tant que leader, à inspirer et partager mon expérience pour aider les collaborateurs et collaboratrices à grandir et à prendre confiance en eux. Et ce, tout en poursuivant mon objectif de contribuer au développement du site d’Haguenau.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois