Au niveau de la collecte du lait, Sodiaal mène des actions de sobriété et d’utilisation de biocarburant.

Sodiaal accélère sa transition écologique

13 janvier 2023 - Stéphanie PERRAUT

Le coopérative laitière s’engage sur des objectifs ambitieux, approuvés par l'initiative Science Based Targets. Elle cible une réduction de 30 à 50 % de son empreinte carbone d’ici 2030, sur l'ensemble de sa chaîne de valeur.

L’organisation internationale la Science Based Targets initiative (SBTI) vient de valider les objectifs de décarbonation de Sodiaal. En s’engageant à réduire son empreinte carbone, la coopérative contribue à limiter le réchauffement climatique, conformément à l’Accord de Paris, et les émissions de gaz à effet de serre, selon les enjeux définis par le Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Ces efforts portent sur l’ensemble de sa chaîne de valeur c’est-à-dire sur les émissions directes des activités industrielles et de collecte laitière (scopes 1 et 2) ainsi que sur les émissions indirectes (scope 3). Ces dernières représentent plus de 95 % de son empreinte carbone et incluent notamment les émissions des fermes laitières.

-20 % de gaz à effet de serre par litre de lait produit en élevage

Sodiaal s’engage à poursuivre et amplifier ses actions pour parvenir à une réduction de 30 % en valeur absolue de ses émissions de gaz à effet de serre entre 2019 et 2030 sur les trois scopes, avec un objectif de -20 % par litre de lait produit par les adhérents. D’ici la fin de l’année 2024, il s’agira de présenter à la SBTI des objectifs renforcés, qui s’inscriront dans une trajectoire limitant le réchauffement climatique à +1,5°C.

Cet engagement repose sur un plan d’action qui couvre toutes les étapes de la filière laitière. A commencer par le périmètre direct (scopes 1 et 2). Plus de 500 projets d’énergies ont été identifiés sur les sites de transformation à partir d’audits réalisés depuis 2015 : renouvellement de matériel, optimisation des process ou encore récupération de chaleur sont notamment au programme. Sodiaal étudie aussi des projets de développement d’énergies renouvelables (chaudières biomasses, photovoltaïque, ...) en substitution des énergies fossiles.

Au niveau de la collecte du lait, ce sont des actions de sobriété (optimisation des tournées, écoconduite, pompage électrique, ...) et d’utilisation de biocarburant (colza français) qui sont mises en place. 

-7 % d'empreinte carbone sur les émissions directes entre 2019 et 2021

Les résultats obtenus sont d’ores et déjà encourageants avec -7 % d’empreinte carbone sur les émissions directes (scopes 1 et 2) entre 2019 et 2021. Sodiaal s’engage à travailler sur des plans d’actions qui lui permettraient de revoir son objectif à la hausse pour atteindre 50 % de réduction sur les émissions directes à horizon 2030.

Le périmètre indirect (scope 3) n’est pas en reste. Pour atteindre leur objectif de réduction de 20 % de l’empreinte carbone brute par litre de lait entre 2019 et 2030, les éleveurs adhérents s’appuient sur le déploiement à grande échelle d’outils de mesure (SelfCO2, Cap2ER, Label Bas Carbone), sur des plans d’actions adaptés à chaque ferme et sur l’exploration de nouvelles pratiques, technologies et équipements (rations des animaux, gestion des effluents, infrastructures agroécologiques, ...). 72% des éleveurs-adhérents ont déjà réalisé un autodiagnostic SelfCO2, 1500 ont réalisé un diagnostic CAP2’ER et 300 se sont engagés dans les appels à projets du Label Bas Carbone. Un réseau de fermes-pilotes va également être lancé pour expérimenter et identifier les meilleures pratiques « bas carbone » au niveau des fermes laitières.

De premiers résultats encourageants en scope 3

L’enjeu se décline aussi aux autres approvisionnements laitiers et plus globalement encore à l’ensemble des approvisionnements : achats d’ingrédients, d’emballages, de prestations logistiques, etc. La trajectoire est déjà engagée. Les éleveurs adhérents ont déjà baissé leur empreinte carbone brute par litre de lait de 2,8 % depuis 2019. Plus globalement, l’empreinte carbone scope 3 a diminué de près de 16 % depuis 2019, ce qui s’explique également par une stratégie de recentrage des achats externes en interne et une baisse des volumes collectés.

Enfin, pour contribuer aux objectifs de neutralité carbone des territoires, Sodiaal se fixe comme objectif d’encourager le stockage de carbone notamment au niveau des sols, des haies et des prairies entretenus par les éleveurs. « Sodiaal rassemble près de 20 % des éleveurs laitiers en France. Au plus proche de la nature, notre coopérative est particulièrement sensible à la protection de l’environnement tant sur les exploitations que dans nos sites de transformation répartis sur tout le territoire. La validation de nos objectifs de décarbonation par la SBTI est une étape importante pour nous. Elle confirme que nous avons défini la bonne trajectoire pour l’avenir », affirme Damien Lacombe, président de la coopérative. 
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois