Emballages

Francine veut simplifier l’usage de la farine avec une brique à bouchon

15 février 2021 - Karine Ermenier

A l’heure où les marques cherchent à réduire leurs volumes d’emballages, l’initiative de Francine peut sembler à contre-emploi. Si ce n’est que le lancement de sa nouvelle brique de farine recyclable s’explique par l’apport d’un nouveau service, ciblant notamment les enfants.

La dynamique des ventes des aides culinaires vient confirmer de nombreuses études qui révèlent que les Français, avec les confinements à répétition et la fermeture des restaurants, sont plus enclins à cuisiner et plébiscitent les produits faits maison. Fort de ce constat, Grands Moulins de Paris lance un nouveau pack pratique et hermétique sur deux références de farine Francine : la farine de blé T45 et la farine fluide garantie anti-grumeaux. Il s’agit de briques de 750 g avec bouchon dévissable, modèles Vpack de l’Italien Italpack. La rigidité de l'emballage facilite sa prise en main. Il possède une jauge transparente sur le côté permettant la lecture immédiate de la quantité de farine restante. Son bouchon rend aisé le versement, de quoi multiplier les avantages en termes de simplicité d’usage, de propreté et de conservation. Ce nouveau pack est assemblé et rempli dans le moulin de Paris-Gennevilliers. En proposant un emballage plus lourd sur ce marché fait de sachets simples en papier, Francine peut donner l’impression de naviguer à contre-courant du mouvement de réduction des emballages. Si ce n’est que l’emballage en question, fabriqué à partir de carton certifié FSC, reste recyclable dans la filière papiers-cartons, tout en apportant un service supplémentaire.

« Ce nouveau conditionnement, assemblé et rempli dans le moulin de Paris-Genneviliers, va simplifier la cuisine au quotidien et la rendre toujours plus accessible à tous, notamment aux enfants, de plus en plus consomm’acteurs en cuisine », explique Claire Madoré, directrice marketing et commerciale chez Francine. Selon un sondage OpinionWay pour Francine, réalisé en novembre 2020 sur un panel de 800 enfants de 6 à 17 ans, 92 % des enfants affirmer préférer le « fait maison » et 79 % cuisinent ou participent à la cuisine au moins une fois par semaine (dont 42% plusieurs fois par semaine).

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois