Emballage

Fumagalli conditionne sa charcuterie en double-compartiments avec Ishida

5 février 2016 - Karine Ermenier

Andrea Fumagalli, directeur de la production de l’usine de Tavernerio où sont installées les deux peseuses associatives Ishida.

L'Italien Fumagalli Industria Alimentari, spécialisé dans la fabrication de charcuteries (jambon de Parme, pancetta, salami, etc.), a doublé sa production depuis 2000. Cette dynamique commerciale l'a conduit à automatiser son conditionnement. Ceci s'est traduit, entre autres, par l'acquisition en 2006 d'une peseuse associative Ishida destinée au conditionnement de la pancetta en dés. L'Italien vient de signer pour une seconde peseuse 16 têtes série RS. Cette peseuse, destinée au conditionnement d’un mélange (snacks) de tranches de salami, olives, fromage et pain, fonctionne en mode double. Le système de distribution spécialement conçu par Ishida, transfère les produits dans des barquettes thermoformées à deux logements. Idem pour la ligne « pancetta » dont les bennes recouvertes de téflon empêchent l'adhérence des dés.

1,7 million de barquettes/an

Les deux lignes traitent environ 20 000 kg/mois, soit environ 1 700 000 barquettes/an d’un poids de 100 g (2 x 50 g) ou de 154 g (2 x 77 g). Andrea Fumagalli, directeur de la production de l’usine de Tavernerio où sont installées les peseuses associatives : « Fiables, faciles à démonter, à nettoyer et à remonter, elles permettent aussi de changer très vite de format. Sans oublier leur précision très utile à la rentabilité de la société : l’écart type de chaque barquette ne dépasse pas 1,2 %. »

Temps de calcul réduit de 80 %

La série RS d'Ishida a justement été optimisée par rapport aux modèles précédents pour gagner en performance : en prenant mieux en compte les données de chaque benne, le temps de calcul est réduit de 80 %. Ces machines permettent donc de réduire le surdosage et d'augmenter le rendement. La table de dispersion, par exemple, est équipée d'une jauge de contrainte qui contrôle l'alimentation du produit vers les bennes et assure des résultats de pesage homogènes. Le système d'alimentation dispose d'une fonction de réglage automatique qui optimise en permanence les niveaux de vibration, donc le flux de produit et limite les interventions de l'opérateur. L'interface se présente sous la forme d'un écran tactile couleur grand angle, facile à lire et à maîtriser.

60 % de la production à l'export

Créée en 1920, la société Fumagalli Industria Alimentari a opéré son envol industriel en 1930. Elle possède désormais ses propres abattoirs de porcs ainsi qu'un site de transformation à Langhirano (Emilie-Romagne) qui produit le jambon de Parme, et un à Tavernerio (près de Côme). La société a aussi intégré en 1990 l’élevage de cochons, issus d’une race spécifique italienne (scrofetta). Elle exporte 60 % de sa production, vers 23 pays.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois