Avec la peseuse associative Ishida CCW RVE à 10 têtes, Freiämter Spätzli pèse les spätzle à une cadence maximale de 40 sachets par minute, soit deux fois plus vite qu’en manuel.

Procédé

Pesage : Freiämter Spätzli passe à la vitesse supérieure

24 août 2021 - Stéphanie PERRAUT

En remplaçant le conditionnement manuel par une peseuse associative, le fabricant suisse de pâtes fraîches bio a réduit le surdosage et augmenté la cadence.

Pour accompagner l’augmentation de la demande de pâtes fraîches bio de type « spätzle », le fabricant suisse Freiämter Spätzli a fait appel au partenaire Ishida Itech dans le but d’automatiser son processus d’emballage. La pesée et le remplissage manuels s’avéraient lents et laborieux, entraînant d’importants surdosages. Après plusieurs expériences malheureuses auprès d’autres fabricants, l’industriel a opté pour une peseuse associative CCW-RVE à 10 têtes.

Une alimentation sous contrôle

Dite « économique », la gamme RVE a vocation à allier un prix compétitif à des fonctionnalités évoluées. Elle intègre en particulier le logiciel Sentinel qui surveille la production en temps réel et permet d’intervenir à distance pour corriger les dérives. Adaptée aux produits collants, comme ici les pâtes aux œufs cuites, la technologie PFCV (Powerful frequency controlled vibration) est, elle-aussi, disponible en standard. Elle fournit davantage de puissance au niveau de l’alimentation tout en faisant varier l’amplitude et la fréquence des vibrations pour garantir un flux de produits constant. En outre, toutes les pièces de contact de la peseuse ont des surfaces antiadhésives. Le système PFCV permet aussi de conserver les performances de la machine en évitant les réglages mécaniques. L’environnement humide associé à la production de pâtes n’affecte pas la peseuse, certifiée IP66. De plus, le démontage/remontage des pièces de contact sans outil réduit significativement le temps de nettoyage.

5 % de produit économisés

Avec cette nouvelle solution, Freiämter Spätzli pèse les spätzle à une cadence maximale de 40 sachets par minute, soit deux fois plus vite qu’en manuel. Les portions dosées sont déposées dans des sachets en polyéthylène de 350 g, 500 g et 2500 g avec une précision accrue. Pour un emballage de 2 500 g, le poids excédentaire est de 3 g seulement en moyenne. « Nous économisons environ 5 % du produit par rapport à la pesée manuelle. La peseuse devrait être amortie en deux ans et demi », estime Franz Gürber, directeur général.

 

Process Alimentaire - Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Événement organisé par Process Alimentaire
Date: mardi 12 octobre 2021
Lieu : Roazhon Park de Rennes.
Le thème de cette 3e édition :
l'innovation au service du juste emballage

Inscription en ligne