42 000 tonnes de petits emballages en aluminium sont mis sur le marché chaque année en France.

Métal : mieux communiquer pour inciter au tri des petits emballages

1 avril 2022 - Marion DESPOUYS

Comment trier d’avantages d’emballages métalliques ? C’est à cette question qu’une expérimentation menée dans la commune bretonne du Relecq-Kerhuon (29) a tenté de répondre. Résultat : la communication est l’un des piliers du recyclage.

Créé en 2009, le CELAA (Club de l’emballage léger en aluminium et en acier) est un collectif d’industriels qui œuvre au recyclage de tous les emballages métalliques en France. Après quatre années de recherche et développement, le collectif a lancé le « Projet Métal », en partenariat avec l’Association des maires de France, CITEO et l’Alliance pour le recyclage des capsules en aluminium.


Ce projet s’est traduit par l’équipement de 47 centres de tris en machines à courant de Foucault et d’overbands qui récupèrent les petits aluminiums et les petits aciers. 

84 000 tonnes d'emballages en aluminium par an


En France, pas moins de 84 000 tonnes d’emballages en aluminium sont mis sur le marché chaque année, dont la moitié sont des petits emballages, très présents dans notre quotidien : capsules de café, opercule de yaourt, capsules de bière, plaquettes de médicament, feuille d’aluminium froissée…  


Or, pour que les machines du Projet Métal les trient, encore faut-il que les habitants soient au courant qu’ils se recyclent et qu’ils les jettent dans la bonne poubelle.


C’était donc tout l’enjeu de l’expérimentation lancée en septembre 2021 à Relecq-Kerhuon, commune de Brest Métropole, et qui s’est achevée au mois de mars dernier. La communication ciblée sur un type d’emballage, et son influence sur le geste de tri des habitants sur un territoire précis a été étudiée durant plusieurs mois. 

La communication incite au geste de tri


Résultat des courses : il faut maintenir la communication, pour mieux faire connaître les consignes de tri, même quand les habitudes sont déjà ancrées. En effet cette communication permet d’améliorer le taux d’emballages collectés. En témoignent les chiffres des enquêtes d’opinions réalisés durant l’expérimentation. 96 % des habitants de Relecq-Kerhuon interrogés ayant vu la campagne triaient déjà leur petit emballage en métal, et 17% ont modifié leur geste suite à la campagne. Cette campagne de communication a eu pour effet d’augmenter le nombre de petits emballages récupérés par le centre de tri de Brest Métropole.


Le message de CELAA est donc le suivant : une fois le centre de tri équipé par le Projet Métal, les petits emballages métalliques peuvent être jetés directement dans le bac jaune afin d’être recyclés. Un message qu’il convient donc de relayer de façon régulière.


Actuellement, 47 centres de tri sont équipés par le Projet Métal, ce qui représente 30 millions d’habitants couverts par le dispositif et 2 000 tonnes de petits emballages en aluminium recyclés en 2020. 
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois