Actuellement, 33 % des emballages PSE (ménagers, industriels et commerciaux) sont recyclés en France. Crédit Photo : Adobe Stock

Recyclage : les filières PSE et XPS s’organisent autour de Créa-Styr

16 janvier 2023 - Marion DESPOUYS

Dix organisations et acteurs du secteur se fédèrent autour de Créa-Styr. Cette feuille de route vise au développement d’une filière de recyclage française des emballages en polystyrène expansé (PSE) et en polystyrène extrudé (XPS), collectés en France d’ici 2025.

Ils sont dix acteurs, rassemblés autour de la création d’une filière de recyclage du PSE et de l'XPS : l’Union des mareyeurs français, Eumeps, Elipso, Michelin, le Célène, Polyvia, le Réseau national des recycleurs de polystyrène (RNRP), Valorplast, Twiice et PlasticsEurope. 

Pour défendre ce projet, les signataires de Créa-Styr rappellent d’abord les avantages des résines PSE et XPS : allongement de la durée de conservation des aliments (viande poisson, fromage), transport des produits alimentaires sensibles (mareyage), ou encore protection de produits fragiles.

Autre atout des emballages styréniques : ils sont constitués à 95 % d’air, ce qui diminue les émissions de CO2 liées à leur transport.

« Une marge de progression forte existe »

« Actuellement, 33 % des emballages PSE (ménagers, industriels et commerciaux) sont recyclés en France. Les emballages industriels et commerciaux en PSE sont déjà recyclés à hauteur de 50 % et nous sommes persuadés qu’une marche de progression forte existe », affirme Christian Théry, président d’Elipso.

Les acteurs de la filière s’engagent à promouvoir, accompagner la mise en œuvre et atteindre les objectifs de la feuille de route pour la mise en place d’une filière de recyclage du polystyrène expansé en France. 

Trois axes se dégagent de cette feuille de route :

  • Développer la collecte et le tri : notamment avec la publication d’une cartographie du gisement d’emballages PSE d’ici fin 2023, ou apporter d’ici fin 2024 une solution de captage à 80 % des détenteurs de gisement qui n’en disposent pas, accompagner les déchetteries dans le développement de la collecte, ou encore adapter et généraliser l’éco-conception des emballages pour optimiser le captage en centre de tri.
  • Augmenter le recyclage et s’assurer de la durabilité de la filière : en organisant le recyclage de déchets triés et collectés, en recyclant le PSE via les unités industrielles de recyclage du PS, valider le modèle économique de recyclage d’emballages XPS et PSE ménager issus de la collecte sélective ou encore accélérer l’incorporation de matière recyclée en s’engageant à incorporer en moyenne 30 % de matière recyclée dans les emballages, hors contact alimentaire en 2026. 
  • Mesurer, sensibiliser et communiquer, pour promouvoir cette feuille de route, faire connaître l’existence de la filière et mesurer la progression du gisement, de la collecte et du recyclage. 

 

 


 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois