La nouvelle politique de soutien industriel du gouvernement

Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, a lancé aujourd’hui lundi 18 mai à l’Ecole des Mines de Nantes la seconde phase de « la Nouvelle France Industrielle », la politique de soutien à la modernisation de l’industrie française.

Pour gagner en lisibilité, notamment à l’international, les 34 "Plans" lancés en 2013 sont désormais concentrés autour d’un nombre resserré de 9 « Solutions industrielles françaises ». La logique qui prévaut est de miser davantage sur une dynamique destinée à forger une industrie plus connectée, et sur le développement de solutions plus adaptées au quotidien des Français.

Le plan industriel agroalimentaire, qui a concouru à la réalisation de 530 projets, change de nom et devient une des 9 Solutions industrielles. Pilotée par Jean-Philippe Girard, président de l’Ania et p-dg d’Eurogerm, elle est intitulée : « Alimentation intelligente. Une alimentation sûre, saine, durable et exportable ».

Le premier enjeu est de développer des solutions répondant aux cinq défis prioritaires identifiés :

  1. reconquérir la compétitivité des métiers de la viande,
  2. ouvrir le marché de l’alimentation fonctionnelle,
  3. s’imposer dans les emballages du futur,
  4. prendre le leadership du froid durable,
  5. et garantir la qualité et la sécurité des aliments et des boissons.

Le second enjeu consiste à donner à la filière les moyens de se saisir des opportunités offertes par l’intégration des outils numériques et d’adopter une démarche plus structurée pour aller conquérir les marchés mondiaux.

Il s’agit enfin – troisième enjeu – de développer une industrie de référence au niveau mondial dans les domaines d’avenir où la France dispose d’une recherche d’excellence, tels que les ferments et les protéines.

Les objectifs sont :

- le recrutement à horizon 2017 de 90 000 personnes pour la filière,

- la modernisation de 30 % des abattoirs industriels à horizon 2017,

- la création de 1 500 emplois à 10 ans dans la production de protéines concentrées pour l’alimentation humaine

Deux appels à projets ont été lancés récemment en lien avec la modernisation des abattoirs et l’alimentation fonctionnelle. De nouveaux appels à projets sont attendus en 2016, ils seront lancés par FranceAgrimer.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois