Ingrédients

Les 15 nouveautés qu’il fallait voir à Natexpo

30 octobre 2017 - Amélie Dereuder

  • Les 15 nouveautés qu’il fallait voir à Natexpo

    • Algo’Nergy présente son Super Boost, un mélange de spiruline, de betterave rouge et de guarana, dédié aux sportifs lors de leurs activités physiques intenses. Il favorise l’endurance et facilite la récupération. Cette poudre conditionnée en doypack est à diluer dans de l’eau ou un jus de fruits avant ou pendant l’effort. Crédit photo Algo'Nergy

    • Le Supermix d’Alter Nutrition combine protéines de pois et de riz pour un profil d’acides aminés complet. Les protéines sont obtenues par un process de filtration mécanique à partir de matières premières européennes. Elles conviennent aux sportifs et aux végétaliens qui souhaitent compléter leurs apports en protéines. Crédit photo Alter Nutrition

    • Biercors commercialise une gamme de pennes sans gluten, réalisées à base de légumes ou de légumineuses séchés à moins de 42°C. Cinq références sont disponibles : sarrasin et betterave, pois chiche et lin doré, lentille corail et lin doré, haricot mungo et lin doré, lentille corail et carotte. Ces références nécessitent 5 à 8 min de cuisson.

    • Carte Nature (Kambio) va lancer en 2018 des pizzas gourmandes. Leur particularité est que les toppings sont déposés crus à la main afin de ne pas subir une double cuisson et ainsi préserver les saveurs. La société peut ainsi utiliser des ingrédients plus nobles, comme de la coppa d’Italie, des billes de mozzarella… La DLC n’a été raccourcie que de deux jours. Disponibles en Italienne, Provençale ou Montagnarde.

    • Priméal (Ekibio)présente Quinoa Express, un sachet nomade de quinoa individuel de 65 g. Très rapide à préparer, il se verse dans une tasse d’eau bouillante pour une consommation sur le lieu de travail ou à la maison. Après 5 min de gonflement, il est prêt à être dégusté. Il est proposé en version aux légumes ou provençale.

    • La société belge Granaline a mis au point un pur jus de grenade. Réalisé sans concentré, il est non filtré et sans sucres ajoutés. La toute dernière référence est à l’extrait de safran. Elle est riche en safranal et en crocine ainsi qu'en vitamine B9 et B12. Crédit photo Granaline

    • Jean Bouteille a mis en avant ses solutions d’embouteillages d’huiles d'olive et de vinaigre. Le meuble V5 dispose d’une gestion électronique, avec impressions d’étiquettes, gestion des débits et des volumes.Crédit photo Jean Bouteille

    • Lima France signe un porridge express source d’omégas 3. Réalisé avec des flocons d’avoine précuits, du lin, du sésame et des graines de chia, il est sans gluten, sans sucre ajouté et sans cuisson. Il est aussi riche en fibres et source de protéines. La remise en œuvre se fait avec 70 à 100 ml de boisson végétale. Crédit photo Lima

    • Lökki Kombucha présente sa dernière nouveauté, un kombucha à la spiruline et à la menthe poivrée. Le kombucha étant un thé fermenté, cette boisson gazeuse joue sur deux tendances : les micro-algues et la fermentation pour le bien-être digestif. La menthe apporte de la fraîcheur à ce mélange. Crédit photo Lokki Kombucha

    • Organic Faith Food signe B&Me, des crackers de riz sans gluten. Avec 70 % de matières grasses en moins que des chips, ils visent les adeptes du snacking sain. Ils sont aussi peu salés et sans gluten. Quatre saveurs sont proposées : sel de mer, poivre noir, piment doux et tamari (sauce japonaise au soja). Crédit photo Organic Faith Food

    • Rostain met en avant son jambon cuit supérieur sans nitrite ni nitrate ajouté. Il est fabriqué dans les ateliers de la Maison Rostain dans les Hautes-Alpes à partir de viande de porc bio française. La société a développé un procédé unique pour obtenir un jambon à la couleur rosée et à la texture fondante malgré l’absence de sels nitrités. Il est d’ailleurs utilisé dans de nombreux autres produits de la gamme. Crédit photo Rostain

    • Sojade (Triballat Noyal) élargit sa gamme So Soja en mars 2018 avec un substitut de yaourt au soja saveur « thé matcha framboise », qui associe la fraîcheur de la framboise au goût typé du thé matcha, un ingrédient plébiscité des consommateurs. Ce produit est fabriqué avec du soja bio du Sud-Ouest de la France. Crédit photo : Triballat Noyal

    • Soy continue d’élargir sa gamme de substituts de viande. La marque de Nutrition et Nature propose des analogues végétariens de steaks, de nuggets, d’escalopes ou d’émincés à base de blé et de soja. Le steak mis en avant est riche en protéines, pauvre en acides gras saturés et source de fibres. Crédit photo Nutrition et Nature

    • SAS PN Vins Bio a présenté la marque Les Apéros Bio de Pierre et Nico. Ces mélanges de vin, de fleurs et de fruits sont des apéritifs artisanaux bio et peu sucrés. La référence mise en avant se nomme « Le Subtil » et il s’agit d’un vin blanc du sud de la France avec des macérations de pétales de rose, de violette et de coquelicot de la Drôme et de la Bretagne. Crédit photo SAS PN Vins bio

    • Ya ! (Biogroupe) est une marque de desserts végétaux fermentés sans lactose ni soja. Ces produits végétaliens se basent sur des matières premières comme l’amande, le riz, la noix de coco, l’avoine ou le chia. Particularité, la marque communique sur son action de compensation des émissions des gaz à effet de serre. Crédit photo Biogroupe

Parmi les grandes tendances du salon Natexpo 2017, les algues, les produits sans gluten ou sans dérivés animaux avaient la cote. Crédit photo Lökki Kombucha, Sojade et Lima France

Avec une hausse de 23 % du nombre de visiteurs en 2017, Natexpo a remporté un beau succès ! « Le salon connaît une croissance phénoménale et cela s’est vu sur deux facteurs : le nombre d’exposants étrangers et le nombre d’innovations présentées », s’enthousiasme Valérie Lemant, responsable du salon Natexpo. Sur 850 exposants, environ 60 % des stands concernaient l’alimentation ou les vins. Pour la première fois, une partie était dédiée aux ingrédients alimentaires, « un espace qui a autant intéressé les visiteurs que les exposants du salon, eux aussi à la recherche de solutions. Nous allons d’ailleurs le développer dans le futur », confie Valérie Lemant.

Dans les allées plusieurs tendances avaient la cote : la praticité avec des produits comme les sticks de quinoa nomade de Priméal (Ekibio), les algues, mises en application dans des chips, des compléments alimentaires ou des boissons telles Lokki Kombucha, mais aussi les produits « sans » au sens large. Le sans OGM et le sans additif étant évidents en bio, ce sont plutôt le sans gluten (pennes aux légumes commercialisées par Biercors) ou le sans produits animaux (substitut de yaourt chez Ya ou de steak chez Soy) qui ont le plus inspiré les industriels. Une série d’images étant plus parlante qu’un long discours, retrouvez dans notre diaporama les 15 nouveautés qu’il ne fallait pas manquer !

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois