Ingrédients

Soufflet prend le contrôle de la Société des Malteries d'Alsace

16 novembre 2020 - Amelie Dereuder

C’est une longue procédure judiciaire qui se termine. Soufflet a annoncé avoir acquis 100 % des parts de la Société des Malteries d'Alsace, dont elle détenait auparavant la moitié de l’activité. L’autre moitié appartenait à Grands Moulins de Strasbourg, en litige avec Soufflet depuis 2018.

En effet, le groupe était aussi actionnaire minoritaire (31 %) de Grands Moulins de Strasbourg, qui a été placé en cessation de paiements en fin 2018 puis liquidation judiciaire début 2019. A l’époque, Soufflet avait expliqué être opposé à Sofracal, actionnaire majoritaire des Grands Moulins de Strasbourg. « Moulins Soufflet s’est vigoureusement opposé aux décisions d’assemblées générales soumises au vote des actionnaires qui lui paraissaient contraires aux intérêts de la société et a en particulier refusé d’apporter sa caution à l’approbation des comptes des exercices 2014 et 2015 qui n’avaient pas été certifiés par les commissaires aux comptes en opposition à l’approbation de ces comptes par la société Sofracal », rapporte un communiqué de presse. Soufflet a entamé une action à l’encontre des administrateurs pour préjudice important et a donc cherché à obtenir réparation. Depuis Grands Moulins de Strasbourg a été repris par Advens en 2019, ce qui n’a pas résolu le litige. La procédure judiciaire vient d’aboutir, avec la cession des parts restantes au profit de Soufflet.

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription