Pour l'édition 2021 des Trophées de l’innovation du CFIA, 15 dossiers ont été décortiqués par un jury d’experts dans la catégorie Equipements et Procédés. Trois nominés ont défendu leur nouveauté le mardi 18 mai. Détails.

CFIA 2021

CFIA 2021. Trophées de l’innovation : les nominés Equipements et Procédés

26 mai 2021 - Stéphanie PERRAUT

Pour l'édition 2021 des Trophées de l’innovation du CFIA, 15 dossiers ont été décortiqués par un jury d’experts dans la catégorie Equipements et Procédés. Trois nominés ont défendu leur nouveauté le mardi 18 mai. Détails.

Pour l'édition 2021 des Trophées de l’innovation du CFIA, 15 dossiers ont été décortiqués par un jury d’experts dans la catégorie Équipements et Procédés. Trois nominés ont défendu leur nouveauté le mardi 18 mai. Qui de Clauger, Schunk ou Sedapata Osys sera récompensé ? Verdict le mercredi 9 juin dans le cadre du salon.

Clauger contrôle en continu le poids des produits

Il existe peu d’outils pour suivre en temps réel la perte de poids des produits (fruits stockés, fromages en cours d’affinage, salaison au séchage, etc.) ou pour piloter la performance des équipements de traitement d’air. Qui plus est, la méthode de mesure la plus fréquente consiste à réaliser un échantillonnage, ce qui nécessite beaucoup de pesées et de manutention. En partant de ce constat, Clauger a développé Water Weight, un système breveté qui rassemble un réservoir, un automate connecté et des indicateurs de performance. Une demi-heure suffit à installer l’ensemble, en raccordant le réservoir sur le tuyau des eaux usées et intégrant l’automate. Du volume d’eau condensée récoltée, l’automate déduit la perte de poids globale des produits et la performance des batteries froides. Il est aussi possible de qualifier l’hétérogénéité d’une pièce pour déduire une perte d’eau de 31 % d’un côté et de 28 % de l’autre.

La version « Smart » de Water Weight adapte de façon autonome le traitement d’air aux produits concernés. Grâce aux données enregistrées, elle définit la cinétique idéale de chaque application. En cas de dérives, l’outil est en mesure de suggérer des actions correctives sur la température, l’humidité relative ou encore la ventilation. Ces actions peuvent aussi être réalisées à la main, de manière à conserver la maîtrise du processus et à préserver le savoir-faire. Clauger annonce un retour sur investissement en un an grâce à la réduction des défauts de produits, aux gains de temps sur le séchage et aux économies d’énergie.

Schunk s’inspire du gecko pour saisir en douceur les objets lisses

Les geckos sont capables de se déplacer avec aisance sur des surfaces lisses. En appliquant à ses systèmes les mêmes forces adhésives, Schunk a développé le système Adheso. Lancé à l’automne 2020, ce nouveau préhenseur s’adresse aux applications de fin de ligne sur des matériaux (non alimentaires nus) avec des états de surfaces lisses (cartons peints, objets emballés, capsules de café, etc.). Il peut saisir à faible coût énergétique des objets fragiles de petite taille, jusqu’à 25 kg.

Le préhenseur Adheso repose sur le principe des forces intermoléculaires actives dites de Van der Waals. L'architecture de surface brevetée est composée de polymères spéciaux et optimisée par simulation numérique. La structure est délicatement pressée sur la pièce à saisir pendant le processus de préhension, ce qui augmente la surface de contact, et les forces de Van der Waals commencent à agir. L’avantage de cette technologie est qu’elle ne demande pas d’énergie complémentaire (air comprimé) au niveau du préhenseur. Différents mécanismes de translation et de dépose sont possibles. L’effet d’adhésion peut être inversé en appliquant un léger mouvement de pression/rotation pour que le préhenseur se détache sans laisser de résidus sur l'objet à manipuler.

Sedapta Osys instille de l’intelligence artificielle dans la supply chain

Le groupe Sedapta, dont fait partie l’éditeur Osys, a annoncé début 2021 une alliance stratégique avec la société finlandaise Elisa, spécialisée dans l’intelligence artificielle. De cette collaboration est né le nouveau module logiciel « Elisa Control Tower » d’Osys. Son objectif est d’anticiper au quotidien les aléas de la production et plus largement sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement (supply chain). Il s’agit d’un outil d’aide à la décision qui intervient à chaque étape du processus d’élaboration d’un produit. Concrètement, la « Control Tower » repose sur un moteur de calculs prédictifs, directement intégré dans la suite collaborative de l’éditeur (MES, ordonnancement, S&OP, GMAO, etc.).

A partir de données internes et externes, ces algorithmes peuvent développer des modèles qui permettent ensuite d’automatiser et adapter les différents processus. Il peut s’agir de la détection automatisée de nouveaux schémas de consommation pour optimiser les mix produits. Mais aussi de la planification des productions en priorisant les matières premières qui approchent de leur date de péremption. Ou encore, en lien avec le MES et la GMAO, de l'identification des équipements qui ont un fonctionnement critique et de la programmation des maintenances pour éviter les pannes. Sedapta Osys travaille avec l’université de Milan pour standardiser les modèles.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois