Après purification, le gaz issu de la gazéification hydrothermale est injectable dans les réseaux existants. (crédit : GRTgaz / Azmoun Hamid)

Energie

Gaz vert : un nouveau groupe de travail veut développer la gazéification hydrothermale

19 mars 2021 - Stéphanie PERRAUT

Le gestionnaire de réseau GRTgaz lance avec vingt-six partenaires un groupe de travail national dédié à la gazéification hydrothermale. Un procédé d’obtention de gaz renouvelable, complémentaire à la méthanisation et à la pyrogazéification.

Le gestionnaire de réseau GRTgaz lance avec vingt-six partenaires un groupe de travail national dédié à la gazéification hydrothermale. Complémentaire des filières de méthanisation et de pyrogazéification, cette technologie innovante produit du gaz renouvelable, injectable dans les réseaux existants après purification. Il s'agit d'un procédé thermochimique à haute pression (250 à 300 bar) et haute température (entre 400 à 700°C) qui convertit des déchets organiques humides ou liquides (entre 5 et 25 % de matière sèche) en un gaz riche en méthane. Dans une étude réalisée en 2019 avec l'appui d'Enea Consulting, GRTgaz estime que la gazéification hydrothermale pourrait à elle seule fournir une production de gaz renouvelable comprise entre 58 TWh et 138 TWh/ d’ici 2050, soit jusqu’à un tiers de la consommation française de gaz à cet horizon. L’objectif du collectif est d’accompagner la structuration de la filière à l’échelle française d’ici 2023 et de la porter au niveau européen pour contribuer aux objectifs de la transition énergétique et de l’économie circulaire.

Pour cela, le groupe de travail souhaite fédérer les acteurs de la filière sur l’intégralité de sa chaîne de valeur – développeurs, producteurs de gaz renouvelables, sociétés de traitements d’eau et de déchets, utilisateurs, équipementiers, associations, bureaux d’études, gestionnaires de réseaux de gaz, laboratoires de recherche et collectivités locales. Il lancera des travaux spécifiques pour qualifier les matières et flux valorisables, définir les réglementations techniques applicables, développer des modèles d’affaire ou encore disposer de retours d’expérience sur les pilotes et démonstrateurs existants.

Le groupe de travail « gazéification hydrothermale » réunit près d'une trentaine de partenaires : Agence de l’eau Loire Bretagne, Association Française du Gaz (AFG), Amorce, Arol Energy, Banzo, Carene, Cerema Ouest, CEA Liten, ENGIE, Greenmac, GRDF, GRTgaz, Ineris, Leroux et Lotz Technologies, Naldeo, Naskeo, Nevezus, Prodeval, S3D, Saur, Suez, Syndicat des énergies renouvelables (SER), Top industrie, TreaTech, Veolia, Vinci Environnement, WeNext.

 

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois