L'université d'Eindhoven, aux Pays-Bas, a créé un laboratoire dédié à l'intelligence artificielle. Avec cette technologie, le groupe Marel, partie prenante du projet, entend enrichir ses offres de services.

Procédés

Marel acquiert Treif et accélère sur les nouvelles technologies

7 septembre 2020 - Stéphanie PERRAUT

Après s’être engagé dans le projet de laboratoire sur l’intelligence artificielle de l’université d’Eindhoven (Pays-Bas), le groupe Marel poursuit ses investissements dans les technologies avancées et annonce l’acquisition du constructeur allemand de trancheurs Treif.

 

Début septembre 2020, le groupe Marel a annoncé la conclusion d’un accord en vue de l’acquisition de la société familiale allemande Treif, spécialisée dans les technologies de tranchage et de portionnement. Fondée en 1948, l’entreprise a investi l’industrie de la viande, qui reste son principal segment de marché. Elle est aussi présente dans la boulangerie et les produits laitiers. Le trancheur Falcon Evolution illustre ses partis pris technologiques. Il regroupe un système de caméras 4D, une pré-balance, des griffes et un rouleau pour la stabilisation du produit. Un robot peut être associé en aval pour la mise en barquette. En 2018, le constructeur a été récompensé lors du salon Anuga Foodtec pour sa cubeuse Avitos, capable de couper des blocs de viande congelée et des produits calibrés en cubes, strips ou disques.

Des stratégies de maintenance optimisées

Marel envisage de déployer les technologies Treif sur les marchés de la volaille et du poisson, en les associant à sa plate-forme digitale. Un écosystème que le groupe entend développer à l’avenir, si l’on en croit son récent soutien, parmi d’autres industriels, au nouveau laboratoire dédié à l’intelligence artificielle, mis en place par l’université néerlandaise d’Eindhoven. Des travaux seront menés conjointement par des universitaires et des experts techniques du site Marel de Boxmeer.
« Les recherches de ce laboratoire nous permettront de progresser dans des domaines de la high tech comme la robotique, la garantie de performance des machines et les interactions homme-machine. Ajouter de l’intelligence artificielle dans nos programmes informatiques nous aidera à optimiser nos stratégies de maintenance, corrective, préventive et prédictive », affirme Liliane de Nie, directrice innovation.

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois