Environnement

Les Fruits Rouges de l’Aisne intègrent l’amont et l’aval

Ambroise Guillot, responsable qualité matières premières des Fruits Rouges de l'Aisne
« L'entreprise s'est attachée à faire de son activité un modèle de durabilité. Cela passe par un partenariat fort avec nos fournisseurs agricoles qui a favorisé le développement social des régions dans lesquelles sont implantés les producteurs locaux, nationaux et internationaux. »

Lors du colloque « Développement durable, Grenelle de l’environnement, Responsabilité sociale des entreprises : quelles opportunités pour la filière agroalimentaire ? » organisé à Amiens par Agro-Sphères* le 6 février dernier, l’entreprise Les Fruits Rouges de l’Aisne a présenté les actions menées pour baisser les consommations énergétiques et limiter l’empreinte carbone de la société. Cet engagement implique un partenariat fort avec les agriculteurs, le circuit logistique d’approvisionnement des fruits concentrant 90% des émissions globales de CO2.

Suivi des techniques culturales

L’entreprise Fruits Rouges de l'Aisne a conditionné 4500 tonnes de fruits frais, en 2008, pour moitié des fraises. Elle s’apprête maintenant à réfléchir sur l’éco-conception de ses emballages.

« Les premières actions ont été d’établir des partenariats avec les agriculteurs dans les régions Picardie et Champagne-Ardenne ainsi que chez les fournisseurs étrangers, essentiellement en Afrique du Nord, explique Ambroise Guillot, responsable qualité matières premières de l’entreprise. Nous incitons nos fournisseurs à recourir à la lutte intégrée** pour éviter l’utilisation systématique de produits phytosanitaires, et insistons sur la récupération systématique les eaux de pluie ». L’entreprise participe à l’élaboration de cahiers des charges très restrictifs afin de valoriser ses productions dans l’alimentation infantile, et à la mise en place de certifications qualité (comme Global Gap au Maroc) auprès de ses partenaires privilégiés.

Le fret : 90% des émissions

Au second semestre 2008, les Fruits Rouges de l’Aisne ont réalisé leur Bilan Carbone en lien avec l’Ademe et le bureau d’études Clair’environnement à Soissons. Résultat : 90% des émissions de CO2 de l’entreprise découlent directement du fret amont. « Nous nous attendions à un chiffre très élevé du fait de notre dépendance aux exportations de novembre à mai. », précise Ambroise Guillot. L’entreprise avait anticipé en créant l’année passée une plate-forme logistique à Perpignan, solution qui évite aux productions du Sud de la France et du Maghreb de transiter sur le site axonais de Laon. L’entreprise privilégie également le transport des fruits sous atmosphère modifiée par bateaux aux transports routiers et aériens. « Nous allons maintenant nous concentrer sur la réduction du poids de nos emballages et la recherche de matériaux plus respectueux de l’environnement », explique Ambroise Guillot.

Un plan d’action sur deux ans

Les conclusions du Bilan Carbone ont également permi de mettre en place un plan d’actions sur 2009-2010 pour réduire la consommation d’énergie de l’usine. Trois actions prioritaires ont été identifiées :
- Mise en place d’un chauffe-eau solaire thermique
- Pour baisser l’impact du chauffage en hiver, la chaleur sera récupérée depuis les groupes froids.
- Récupération des eaux de pluie utilisées pour la pasteurisation, sans contact direct avec les aliments. Une réflexion sur son utilisation dans les procédures de nettoyage est en cours.

* Agro-Sphères est l’association de valorisation, animation et développement de la filière agroalimentaire de la Somme, et le contact picard de l’Ania. Pour l’année 2009, Agro-Sphères a fait du développement durable un moteur dans l’accompagnement des entreprises. ** La lutte intégrée dans les exploitations agricoles conjugue de manière réfléchie la prévention, les techniques biologiques et biotechnologiques, les méthodes génétiques et limite le recours aux produits chimiques.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois