Le salon Forum Labo ouvre ses portes le 19 septembre 2002 à Lyon (69) pour deux jours d’innovations dans les domaines des consommables, produits chimiques et réactifs, équipements, instrumentation scientifique et services.

Qualité

Salon Forum Labo Lyon : 10 nouveautés à la loupe

9 septembre 2022 - Stéphanie PERRAUT

Le salon Forum Labo ouvre ses portes le 19 septembre 2002 à Lyon (69) pour deux jours d’innovations dans les domaines des consommables, produits chimiques et réactifs, équipements, instrumentation scientifique et services. Sélection.

Evénement du CIFL (Comité Interprofessionnel des Fournisseurs du Laboratoire) organisé par RX France, Forum Labo réunit 250 exposants qui mettent en avant leurs équipements phares pour les laboratoires académiques et privés. La section française du Groupe Européen d’Intérêt pour la Robotique de laboratoire (Elrig) anime sur le salon un Village Robotique dans l’objectif de rapprocher les chercheurs, les fabricants et les distributeurs. En amont de l’événement, retrouvez notre sélection de nouveautés en avant-première.

Forum-labo-2022

  • JRI géolocalise la température et l’hygrométrie.
    Restreinte jusqu’alors aux enregistreurs JRI Spy RFID pour la transmission des mesures vers la balise Naocell, la solution de suivi de températures avec géolocalisation Naocom est désormais compatible avec les capteurs sans fil Nano Spy qui communiquent en radiofréquence (2,4 GHz). Ceci permet de surveiller en temps réel des produits sensibles transportés ou entreposés dans des colis, boites et véhicules frigorifiques. L’appareil peut mémoriser 10 000 points. Sa pile lithium interchangeable offre une durée de vie de 8 à 10 ans. 
    Stand F58

  • JRI pérennise le monitoring environnemental Labguard 3D
    BioMérieux a annoncé l’arrêt de la commercialisation de son système de surveillance des conditions environnementales Labguard 3D fin 2022, avec une poursuite du service clients jusqu’à fin 2023. Pour assurer la pérennité et l’évolutivité de la solution, JRI propose de l’associer à sa technologie MySirius. Basé sur les protocoles de communication IoT (Internet des objets), MySirius permet de compléter l’existant avec des capteurs sans fil haut débit (Nano Spy à 2,4 GHz) et longue portée (LoRa Spy) pour étendre un parc, répondre à de nouveaux cas d’usage (comme le transport de colis) ou encore déployer des logiciels dans le cloud. Ces derniers disposent de modules de gestion, d’analyse des mesures et d’automatisation d’opérations métrologiques (étalonnage, vérification, ajustage).
    Stand F58

  • Un échantillonnage plus rapide et ergonomique
    Pour optimiser le temps d’analyse et réduire les TMS (troubles musculo-squelettiques) à la paillasse, Alliance Bio Expertise présente la combinaison d’un dilueur gravimétrique Diluwel XL et un préparateur de milieux gélosés/diluants Mediawel 50. Pensé pour les pesées de 345 g puis adapté aux doses de 10 à 25 g, le Diluwel XL peut distribuer 3 375 ml en 37 s. Sa conception assure une position de travail naturelle à la paillasse. Grâce à un système d’agitation breveté, le nouveau Mediawel 50 est quant à lui capable de préparer en 1h30 jusqu’à 50 l de milieux homogènes. L’étape de fabrication du milieu est automatisée, ce qui évite plusieurs opérations manuelles de pesée et de gestion de verrerie. 
    Stand D14

  • CDR compacte la photométrie
    Présentés par Grosseron, les analyseurs photométriques compacts CDR FoodLab permettent de vérifier, sur site et en autonomie, la qualité des aliments et boissons. La gamme se décline en plusieurs versions dédiées à des matrices spécifiques : CDR Oxi Tester et Palm Oil Tester pour les huiles (olive, palme) ou encore CDR Wine Lab, Beer Lab et CDR Cider Lab pour le contrôle qualité du vin, de la bière et du cidre. Pour chaque application, le laboratoire italien CDR a mis au point des procédures analytiques et des réactifs spécifiques, fournis pré-remplis en éprouvettes jetables (par 10 ou par 100). Pendant la procédure d’analyse, l’opérateur peut consulter, pas à pas, la méthode à suivre. De cette manière, l’étalonnage, la préparation de l’échantillon et l’analyse en elle-même sont simplifiés et accélérés.
    La cellule de lecture est équipée de leds à longueurs d’onde fixes, de l’ultraviolet au visible, dont la puissance permet une lecture d’absorbance jusqu’à six densité optique. La fonction « multi-tâche » permet d’effectuer jusqu’à 16 tests simultanément (sur un ou plusieurs échantillons, identifiés par un code-barres ou QR-code), de démarrer une analyse alors qu’une autre est en cours et de passer à tout moment d’une analyse à une autre. L’analyseur est doté d’une mémoire interne capable de stocker plusieurs milliers de résultats des analyses. Il intègre des ports USB et Ethernet. 
    Stand D01

  • 3M standardise la surveillance de l’environnement
    Présenté par Grosseron, le tampon à picots sur stick 3M est un dispositif d’échantillonnage prêt à l’emploi destiné aux prélèvement d’environnement. Il est pré-hydraté avec le neutralisant à large spectre 3M, efficace notamment sur les ammoniums quaternaires, les nettoyants à forte teneur en acide, les désinfectants à base de chlore, de peroxyde d’hydrogène et d’acide peroxyacétique. Le matériau composite non tissé multicouches conserve son intégrité lors de l’échantillonnage de zones rugueuses. Le stick est détectable au détecteur de métaux et dispose d’un mécanisme de séparation en une étape.
    Stand D01

  • Nemis détecte rapidement Listeria par luminescence
    Distribué par Grosseron, le système de détection N-Light de Nemis Technologies est une méthode de détection de pathogènes vivants validée AOAC (Association of Official Analytical Chemists) selon la norme Iso 11290-1. Il met en œuvre un bouillon d’enrichissement exclusif contenant des phages qui tuent la flore présente sauf Listeria monocytogenes. Ceci réduit le « bruit de fond » bactérien, pour un test plus spécifique et fiable. Le système N-Light s’appuie aussi sur la technologie breveté AquaSpark. Ces molécules chimioluminescentes déclenchent une réaction spécifique en présence de Listeria monocytogenes vivantes. C’est ensuite cette émission lumineuse qui est mesurée. Le résultat est disponible en 24 h, avec une lecture en 10 s. 
    Stand D01

  • Bürkert présente son expertise en microfluidique
    Pour la commande, la régulation et le dosage exacts de fluides et de gaz dans les appareils de laboratoire, Bürkert propose différents systèmes et composants, dont des mini-électrovannes dédiées à la microfluidique. Le fournisseur élabore aussi des solutions personnalisées pour l’alimentation en fluide, le dosage de réactifs et d'échantillons ainsi que pour le nettoyage et la gestion des déchets. 
    Pour répondre aux besoins de Creative Eurecom, une entreprise de R&D spécialisée dans les dispositifs médicaux basée près d’Angers (49), Bürkert a conçu une solution sur mesure pour équiper le premier appareil de fabrication d’un traitement à domicile visant à combattre les infections pulmonaires des patients atteints de mucoviscidose (en photo). Le système intègre notamment un manifold miniaturisé développé spécifiquement par les équipes du SystemHaus Bürkert en Allemagne. Il permet de réguler les pressions et de mesurer les débits d’air nécessaires à la fabrication du médicament. Ceci grâce à un compresseur, une pompe, un filtre, des électrovannes Whisper, des capteurs de pression ainsi que des débitmètres. Les circuits fluidiques et un réservoir d’air sont également usinés directement dans le manifold. 
    Stand C18

  • Veolia fournit plusieurs qualités d’eau
    Avec Purelab Quest, Veolia Water Technologies offre aux laboratoires la possibilité d’obtenir trois qualités d'eau. Depuis l’arrivée d’eau du robinet, le système peut délivrer : une eau de type I pour des applications telles que la HPLC et les techniques de biologie moléculaire, une eau de type II pour les préparations générales de réactifs et les solutions tampons ou une eau de type III pour le rinçage de la verrerie et les bains-marie.
    Stand B42

  • Integra Biosciences facilite l’automatisation du pipetage
    Le module de pipetage monocanal D-One présenté par Integra Biosciences permet le transfert mains-libres de tubes ou de puits individuels sur le robot de pipetage Assist Plus. Il est conçu pour permettre une automatisation simple de la normalisation, du hit picking et de la préparation de master mix, en libérant du temps et en éliminant les erreurs de transcription.
    Stand A10-A12

  • Interscience trace l’ensemencement et le comptage
    Le système de traçabilité DataLink d’Interscience suit la boîte de Petri depuis les ensemenceurs easySpiral jusqu’aux compteurs automatiques de colonies Scan. Les informations de l’ensemencement (volume, dilution, heure, mode …) sont intégrées sur une étiquette Datamatrix ou QR Code apposée sur la boite de Petri. Ce qui permet de se passer de base de données. Après l’incubation, la lecture du code par le logiciel du Scan permet de recueillir les informations de l’échantillon. L’opérateur est libéré des ressaisies et potentielles erreurs de réglage. Les résultats, photos et commentaires sont exportables vers le logiciel de gestion de laboratoire (Lims) ainsi que sous format Excel, PDF ou Jpeg. 
    Stand B15

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois