Qualité

Suspicion de Stec dans des pizzas : l'enquête se poursuit

4 avril 2022 - Stéphanie PERRAUT

Dans un communiqué en date du 30 mars 2022, Santé Publique France fait état du signalement de nouveaux cas graves de syndrome hémolytique et urémique (SHU) chez l’enfant. Les autorités sanitaires mènent des investigations approfondies depuis le début de l’année sur l’ensemble du territoire national. Cette enquête a déjà conduit le groupe Nestlé à procéder à un retrait-rappel préventif de grande ampleur sur les pizzas Buitoni Fraîch’Up (lots commercialisés depuis juin 2021). Les analyses épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité ont confirmé un lien entre plusieurs cas et la consommation de pizzas surgelées de la gamme Fraîch’Up de la marque Buitoni contaminées par des bactéries Escherichia coli productrices de Shigatoxines (Stec). Les autorités sont fortement mobilisées sur le sujet, au travers notamment de plus de 10 000 contrôles dans les différents canaux de distribution. 

Au 28 mars 2022, 75 cas sont en cours d'investigation (dont 41 cas de SHU présentant des caractéristiques similaires) ont été identifiés, soit 14 cas de plus par rapport au dernier point de situation du 17 mars. 34 cas supplémentaires sont en cours d’investigation. Ces 75 cas sont survenus dans 12 régions de France métropolitaine : Hauts-de-France (16 cas), Nouvelle Aquitaine (11 cas), Pays de la Loire (10 cas), Ile-de-France (9 cas), Bretagne (7 cas), Grand Est (5 cas), Auvergne-Rhône-Alpes (4 cas), Centre Val-de-Loire (4 cas), Provence- Alpes-Côte d’Azur (3 cas), Bourgogne Franche-Comté (2 cas), Normandie (2 cas) et Occitanie (2 cas).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois