Chancerelle investit pour réduire sa consommation énergétique

6 mars 2022 - Stéphanie PERRAUT

Spécialisée dans la fabrication de poissons en conserve, la maison Chancerelle renouvelle ses installations pour améliorer l'efficacité énergétique de ses deux sites de production. A travers ce chantier, l'entreprise poursuit trois objectifs : adapter les installations aux nouvelles normes et règlementations, optimiser sa consommation énergétique et contribuer à la baisse de ses émissions de gaz à effet de serre. « Pour accélérer nos efforts dans la réduction de notre empreinte environnementale et répondre aux questions de rentabilité à court et moyen termes, il devenait urgent de moderniser nos installations de production et de distribution d’énergie (vapeur, froid, air comprimé) », explique Philippe Cloarec, directeur industriel, initiateur du projet. 

- 70 % de gaz en cinq mois

Un premier état des lieux en septembre 2020 a conduit au remplacement dès avril 2021 des équipements vieillissants, avec de mauvais rendements énergétiques ou sous-dimensionnés, comme les chaudières, les compresseurs d’air comprimé ou encore les groupes froids. Ces travaux permettent de « franchir un cap important vers la décarbonation », annonce Benoit Allais, directeur des usines à Douarnenez (29), qui précise que la conserverie mise sur les énergies de récupération. Elle a par exemple choisi la récupération d’énergie sur groupe froid pour chauffer l’air des ateliers de conditionnement et l’eau chaude en production. L’intervention d’un prestataire extérieur spécialisé et la participation de 20 sous-traitants locaux auront été nécessaires pour mener à bien ce projet. « Nous avons déjà enregistré une économie sur le gaz de 70 % en cinq mois dans notre entrepôt situé à l’usine thon », indique Benoit Allais. C’est le résultat de sept mois de travaux sans arrêt de production et d'un investissement de 4 millions d'euros.

La prochaine étape en 2022 consistera à déployer un outil de pilotage des consommations d’énergie. Pour cela, des indicateurs de performance énergétique sont en cours de définition. Un comité de pilotage « énergie » va être créé et un suivi détaillé des consommations permettra d’identifier des pistes de progrès pour s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue.

La Maison Chancerelle emploie près de 2 300 salariés dont 600 en France. Elle compte deux sites de production, l’un à Douarnenez (29) et l’autre au Maroc, ainsi qu’un site logistique également basé à Douarnenez. L’entreprise familiale a réalisé un chiffre d’affaires de 189 millions d’euros en 2020.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois