Euralis et Bonduelle créent une filière légumes secs

24 octobre 2022 - Marjolaine Cérou

Engagés ensemble pour la production de maïs doux et de légumes verts, Euralis et Bonduelle ont signé un partenariat pour la création d’une filière légumes secs. La coopérative proposera désormais à ses agriculteurs adhérents de produire des lentilles, haricots secs et pois chiches pour le groupe nordiste. Cette filière s’inscrit dans la politique de souveraineté alimentaire menée par le gouvernement et renforcée par les crises sanitaires successives. Elle répond également à l’intérêt croissant des consommateurs pour les protéines végétales et les produits cultivés et transformés en France. 

« Nous nous réjouissons de cet accord qui renforce encore nos liens historiques avec Bonduelle. Notre coopérative est l’unique partenaire du groupe pour la production de légumes verts dans le Sud-Ouest depuis de longues années. Ainsi, nous travaillons main dans la main, en toute confiance, avec la volonté commune d’être au service du développement et de la résilience des exploitations des agriculteurs », déclare Christophe Congues, président d’Euralis. « Nous nous réjouissons de ce projet innovant, qui renforce nos liens historiques avec notre partenaire Euralis. C’est un progrès de plus dans la transition vers une alimentation plus végétale au service du bien-être des consommateurs et respectueuse de la planète », complète de son côté Cyrille Auguste, directeur général Bonduelle Europe Long Life.

Trois ans de R & D

Les tests conduits ces trois dernières années chez une dizaine d’agriculteurs adhérents de la coopérative Euralis se sont montrés prometteurs. Quelle que soit la nature des sols, les rendements sont satisfaisants.  Selon Thierry Cauhapé, responsable des productions spécialisées chez Euralis, « les cahiers des charges s’avèrent peu contraignants en termes d’irrigation, de choix de parcelles et sont peu consommateurs d’intrants ». Il précise également que « la productivité et la compétitivité de ces productions restent à mesurer mais [que] ce marché nouveau, notamment sur le territoire coopératif, est de toute évidence prometteur car il répond à une tendance sociétale forte ».

L’ambition pour cette première campagne est de planter 1000 ha de légumes secs pour 2023 (majoritairement lentilles et haricots secs). Les légumes seront d’ailleurs triés dans l’usine de production de semences Lidea de Francescas, pour être ensuite préparés sur des sites industriels de Bonduelle. 
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois