Lavazza s’engage à atteindre la neutralité carbone en 2030

2 avril 2021 - Karine Ermenier

A l’occasion de l’annonce de ses résultats 2020, le groupe italien Lavazza a fait part d’une première vague d’investissements de 50 millions d'euros dans la mise en place d’actions pour réduire son empreinte carbone. Son objectif : atteindre la neutralité en 2030.

Le torréfacteur Lavazza, notamment connu pour sa marque de cafés Carte Noire en France, a fait état d’un chiffre d’affaires en berne de 5 % en 2020 : 2,085 milliards d'euros versus 2,2 milliards d'euros en 2019. Un léger repli lié à la situation sanitaire qui reflète deux réalités bien différentes selon les circuits de distribution : une progression de 17,3 % du chiffre d’affaires enregistré en grande-distribution, avec même un bond de + 30 % pour le café en grains, contre une chute de 40 % de son chiffre d’affaires en restauration collective et de – 30 % dans le service de café au bureau.

Le résultat net du groupe s’élève à 73 millions d'euros,  contre  127,4  millions d'euros en 2019 (- 42,7 %) : « cette baisse tient à la  fois aux difficultés réelles rencontrées au cours d'une année complexe, mais aussi de la décision du groupe de continuer à investir, à consacrer des ressources à la sécurité et à la protection des personnes, à verser des primes à  ses collaborateurs, à soutenir les communautés locales et à s’engager dans des projets de durabilité, de recherche et développement, d'amélioration des systèmes d'information et de capacité de production », indique-t-il.

Déjà atteint : le zéro émissions directes (Scope 1)

Le groupe a, par exemple, investi une première enveloppe de 50 millions d'euros, pour les années 2020 et 2021, dans des actions lui permettant de réduire son empreinte carbone. Son objectif étant d’atteindre la neutralité d’ici 2030. Lors de la présentation de ses résultats, il a dévoilé sa « Roadmap to Zero » qui comprend trois typologies d’actions : le suivi et la mesure des  émissions ;  les processus continus destinés à  améliorer l'efficacité énergétique et réduire les impacts ; la compensation des émissions résiduelles qui ne peuvent être réduites. Ce programme ambitieux a déjà permis à Lavazza de réduire à zéro les émissions directes de CO2 générées par l'ensemble des activités de l'entreprise, notamment ses sites de production, bureaux, boutiques et véhicules d'entreprise (scope 1). Mais aussi de réduire à zéro les émissions indirectes générées par l'achat et la consommation d'électricité, de chaleur et de vapeur (scope2). D'ici à la fin 2030, les émissions indirectes seront compensées sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement, en amont et en aval des activités du groupe (scope 3), du café vert jusqu’à l'emballage, en passant par la logistique et l'élimination des déchets.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois