Emballage

Une nouvelle avancée dans le pesage associatif

23 avril 2013 - François Morel

La nouvelle série de peseuses associatives RV d’Ishida est classée IP67, ce qui permet le lavage à grande eau de toutes les pièces ; la peseuse est aussi moins énergivore par rapport à la gamme précédente, d’environ –20%.

La nouvelle série de peseuses associatives RV a été présentée début avril au siège d’Ishida à Birmingham. « Une nouvelle race de peseuses associatives » qui se caractérisent par des cadences et une précision en hausse. Elles sont le fruit d’une nouvelle avancée technique, comparée à la précédente série R développée depuis 2007. Qu’on en juge: une peseuse associative RV de 14 têtes (capacité des bennes de 2 litres) est capable d’atteindre une cadence de 210 pesées/ minute, dans une application de snacks extrudés conditionnés en sachets de 20 g. L’écart type est de 0,31 g. Des valeurs à comparer aux performances de la série R qui sont respectivement de 180 pesées/ minute et un écart-type de 0,53 g.

Ces performances sont obtenues grâce à un nouveau logiciel de commande « qui assure des arrêts et démarrages nets » (accélérations/ décélérations) de la table de dispersion du produit et des vibreurs radiaux. On obtient une stabilisation plus rapide du produit pesé et on réduit au minimum le temps d’ouverture des bennes. La rapidité de combinaison est facilitée par un nouvel algorithme de calcul, il offre une vitesse de traitement 5 fois supérieure, précise Ishida. Enfin, grâce à un meilleur filtrage du signal de pesée, davantage de têtes sont prises en compte dans le calcul des combinaisons.

L’innovation porte également sur la convivialité et sur la communication. La gamme est fournie avec une nouvelle interface homme – machine. Avec laquelle, la tâche de l’opérateur se limite à entrer quelques données : type de produit, poids cible, tolérance d’écart type, vitesse. Les autres paramètres sont réglés automatiquement. Les écrans sont dotés d’une nouvelle architecture graphique et les taux de rafraîchissement sont trois fois plus rapide, indique Ishida. Sur le plan de la communication, le contrôle de la machine peut s’effectuer à partir de n’importe quel ordinateur (fixe ou portable) y compris des tablettes.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois