Orangina veut des fruits plus durables

20 août 2018 - Amélie Dereuder

Parmi les leaders des boissons aux fruits, Orangina Suntory France a fait signer un guide des bonnes pratiques à l’intégralité de ces 44 fournisseurs. Cette charte a pour vocation à favoriser une agriculture plus durable et plus éthique et à harmoniser les pratiques dans sa chaîne d’approvisionnement.

«Du verger jusqu’au verre, notre entreprise est engagée dans une démarche d’amélioration continue pour proposer des boissons qui allient à la fois plaisir, qualité, sécurité, éthique et respect de l’environnement. La mise en place de ce guide des bonnes pratiques était une première étape indispensable pour s’assurer d’un approvisionnement en fruits toujours plus responsable», explique Alexia Peron, responsable des achats d’ingrédients chez Orangina Suntory France. Cela concerne donc les marques Orangina, Oasis, Schweppes, Pulco, Champomy ou MayTea.

Concrètement, le groupe demande à ses fournisseurs et leurs partenaires d’utiliser des variétés non-OGM, de cueillir les fruits à maturité et de les presser 24h après la récolte. Dans la partie écologique, Orangina Suntory France demande de limiter les traitements phytosanitaires et les intrants, de raisonner l’irrigation, de préserver la biodiversité, de mieux gérer les déchets ou encore à réduire leur émission de gaz à effet de serre. En ce qui concerne l’humain, c’est surtout la sécurité au travail qui est mise en avant.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois