Prix du blé dur : les fabricants de pâtes « très préoccupés »

14 septembre 2012

Dans un communiqué du Sifpaf-Cfsi, les industriels du secteur des pâtes alimentaires, semoule et coucous se disent très préoccupés par la situation de tension qui affecte les marchés de matières premières céréalières.

Le blé dur, matière première exclusive pour ces secteurs, connaît une situation de pénurie. Les prix physiques ont franchi le seuil de 320 euros tonne rendus usine, soit une augmentation de 30% en moins d’un an.

Cette situation est d’autant plus grave que le prix de revient d’une pâte alimentaire de qualité supérieure, fabriquée avec de la semoule de blé dur et de l’eau, est constitué à 75% du prix du blé dur, alors que celui d’une pâte aux oeufs, autre matière première qui a déjà connu une crise majeure depuis le début 2012, est constitué en moyenne à 50% du prix du blé dur.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois