Spanghero : Delpeyrat reste mobilisé

L'offre de reprise de Spanghero portée par Delpeyrat n'a pas été retenue par le tribunal de commerce de Castelnaudary. Le verdict attendu vendredi ira soit vers l'offre portée par Laurent Spanghero et ses associés, soit vers la liquidation judiciaire.

Dans ce dernier cas, Delpeyrat maintient son projet de relancer une activité de plats cuisinés appertisés sous sa marque pour sauvegarder entre 30 et 35 emplois sur ce seul segment. "D’autant que notre projet a reçu un fort soutien des enseignes de la grande distribution", indique Thierry Blandinières, président de Delpeyrat.

Le communiqué envoyé par Delpeyrat va jusqu'à pointer les défauts de l'offre de Laurent Spanghero et de ses associés. "Au vu des éléments financiers du seul dossier retenu par le procureur, nous restons
vigilants et attentifs quant aux suites à donner à cette reprise", commente Thierry Blandinières. Le communiqué se fait plus explicite : "Delpeyrat considère comme peu compatible une reprise d’activité pérenne avec un remboursement de créances d’un montant de 11 millions d’euros, même échelonné sur une longue période."

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois