Terrena crée son pôle Volailles en regroupant Doux et Gastronome

C’est effectif depuis le 09 mars, Terrena a finalisé l’acquisition du groupe Doux auprès de D&P Participations. Le groupe coopératif, accompagné de Sofiprotéol, détient désormais 52,5 % du capital du volailler et en devient l’actionnaire majoritaire, aux côtés du groupe saoudien Almunajem (25 %) et de la famille Doux (22,5 %).

En regroupant Doux et sa filiale Gastronome, Terrena crée un pôle Volailles qui va peser 1,4 milliard d’euros en 2016 et 23 % de la production nationale, soit le numéro deux du marché français derrière LDC.

« Notre ambition est de bâtir un champion de la volaille, leader sur les produits élaborés et capable de reconquérir le marché français et d’exporter le savoir faire français à l’international », affirme Maxime Vandoni, directeur général de Terrena.

En substance, le nouveau pôle, présidé par l’éleveur de volailles Dominique Grasset et dirigé par Christophe Couroussé, sera organisé en quatre divisions.

L’activité volailles fraîches s’appuiera sur les marques de Terrena, numéro 2 français avec 15 % de part de marché : Douce France, Fermier d’Ancenis, Gastronome Professionnels et St Sever (en partenariat avec Fermiers du Sud-Ouest).

Pour l’export, axe de développement stratégique, Doux se classe déjà au troisième rang mondial avec un chiffre d’affaires 2015 de 430 millions d’euros.

Côté produits élaborés, Terrena devient le numéro un, grâce à la marque Père Dodu, amenée par Doux, leader des panés frais.

Enfin, l’activité "dindes" de Terrena occupe actuellement le second rang national avec 11 % de part de marché (marque Douce France).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois