Flore commercialise des ingrédients pour booster le microbiote intestinal. La start-up propose un mélange de cinq bactéries lactiques, une poudre d’oignon et une poudre de fruits rouges, respectivement riches en fibres et polyphénols. Crédit photo Flore.

Ingrédients

Flore veut booster le microbiote des seniors

7 septembre 2020 - Amelie Dereuder

Issu de l’incubateur de Diana Food, la start-up Flore a développé une offre de pré- et probiotiques pour les jeunes seniors. Cette solution nutritionnelle repose sur l’ajout de bactéries lactiques et de poudres de fruits et légumes dans l’alimentation afin d’améliorer le microbiote.

Lancée cet été, Flore est une start-up qui propose des ingrédients pour booster le microbiote intestinal. La jeune société, issue de l’incubateur Diana Nova de Diana Food (Symrise), tente une approche digitale, avec une box mensuelle de poudres à ajouter dans les aliments et une application mobile de coaching. Cette nouveauté vendue sur Internet cible les jeunes seniors, adeptes des nouvelles technologies et à la recherche des produits ludiques et gourmands. En effet, à partir de 60 ans, la diversité du microbiote intestinal diminue, d’où l'intérêt de le rééquilibrer. Comme le pointe la start-up, l’appauvrissement de cette flore est corrélé à certaines maladies chroniques. Pour rester en bonne santé plus longtemps, la piste du microbiote est donc de plus en plus étudiée.

Des bactéries lactiques et des poudres de fruits et légumes

Ici, Flore propose un mélange de cinq bactéries lactiques (Bifidobacterium breve, Bifidobacterium lactis, Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei, Lactobacillus plantarum) et deux ingrédients : une poudre d’oignon riche en fibres (origine France) et un mélange de fraise, framboise et myrtille en poudre (origine Europe, fabriqué en France), riches en polyphénols comme les anthocyanes. Produites en France, les bactéries sélectionnées vont fabriquer des métabolites qui vont nourrir d’autres bactéries ou qui vont interagir avec les cellules intestinales. Les fibres et polyphénols vont être utilisés par différents types de micro-organismes, afin d’enrichir en qualité et en quantité les espèces présentes dans le microbiote. A noter, la majeure partie des ingrédients est issue du portefeuille de Diana Food, qui trouvent là une nouvelle application.

Un usage en condiments

Concrètement, les poudres d’oignons et de fruits s’utilisent comme des condiments (dosage 5 g), car elles possèdent un goût et une couleur marquée. L’application mobile propose différentes recettes pour les utiliser tous les jours. Les probiotiques sont quant à eux commercialisés sous forme de gélule quotidienne contenant 10 milliards de bactéries. Le kit complet est vendu environ 40 € par mois.

Issue d'un projet d'intraprenariat, l'innovation a fait l’objet d’une campagne de financement participatif au printemps sur la plateforme Ulule. Le dirigeant est Denis Guyonnet, directeur scientifique et innovation de l’incubateur.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois