Nutrition

Pas de différence nutritionnelle entre premiers prix et marque nationale

20 août 2015 - Amélie Dereuder

Selon le rapport de l'Oqali, les produits premiers prix n’apparaissent pas comme de moins bonne qualité nutritionnelle que les références issues des autres segments de marché. Crédit photo : Fotolia- © Sergey Ryzhov

L'Oqali, l'Observatoire de la qualité de l’alimentation géré par l'Anses et Inra, a publié une étude de caractérisation de la qualité nutritionnelle de l’offre alimentaire. D'après les conclusions, les produits premiers prix (marques de distributeurs « entrée de gamme » et « hard discount ») n’apparaissent pas comme de moins bonne qualité nutritionnelle.

16619 références produits sont prises en compte dans cette étude transversale de caractérisation de l’offre alimentaire. Ces produits ont été collectés entre 2008 et 2011 et se répartissent au sein de 24 catégories: Apéritifs à croquer, Barres céréalières, Biscuits et gâteaux industriels, Boissons rafraîchissantes sans alcool, Bouillons et potages, Céréales pour le petit-déjeuner, Charcuterie, Chocolat et produits chocolatés, Compotes, Confitures, Conserves de fruits, Glaces et sorbets, Jus et nectars, Margarines, Panification croustillante et moelleuse, Pizzas surgelées, Plats cuisinés appertisés, Préparations pour desserts, Produits laitiers frais et assimilés, Produits traiteurs frais, Produits transformés à base de pomme de terre, Sauces chaudes, Sauces condimentaires et Sirops et boissons concentrées à diluer.

Voici les principales conclusions de cette étude :

  • Concernant la qualité nutritionnelle (valeur énergétique, lipides, glucides, protéines, acides gras saturés, sucres, fibres et sodium), il existe des différences ponctuelles mais pas de grandes tendances. Les produits premiers prix (marques de distributeurs « entrée de gamme » et « hard discount ») n’apparaissent pas comme de moins bonne qualité nutritionnelle que les références issues des autres segments de marché. Dans le cas des glaces, les produits de marques nationales et de distributeurs spécialisés possèdent des teneurs supérieures (valeur énergétique, lipides, glucides, acides gras saturés et sucres) à celles des produits des autres segments en raison de l’existence de recettes plus élaborées, contenant notamment des inclusions de sauce, de biscuits et/ou de fruits à coque.

  • Les produits de marques de distributeurs entrée de gamme présentent globalement une offre moins diversifiée avec des produits moins élaborés que ceux des autres segments de marché. Cela se traduit par une moindre fréquence de produits allégés (en sucres par exemple, au sein des Compotes et des Confitures), ou de produits de qualité supérieure (cas de la Charcuterie), mais également, dans le cas des Produits laitiers frais et assimilés, par des fréquences plus faibles de produits au sein des familles dites «gourmandes» du secteur. Cette tendance va de pair avec un nombre de références également très inférieur à celui des autres segments. À l’inverse, les produits de marques nationales se caractérisent généralement par une offre plus variée.

  • Sur les produits collectés entre 2008 et 2011 (avant Inco), ceux présentant un étiquetage nutritionnel sont largement majoritaires (90%). Une moindre proportion comporte un étiquetage nutritionnel détaillé (62%). 19% des produits considérés possèdent au moins une allégation nutritionnelle et 3% une allégation de santé. 40% possèdent par ailleurs un repère nutritionnel. Enfin, 64% des produits étudiés étiquettent une portion indiquée, et 52% des valeurs nutritionnelles par portion.

  • Les marques de distributeurs présentent les plus fortes fréquences de présence pour la majorité des différents paramètres étudiés: étiquetage nutritionnel (94%), étiquetage nutritionnel détaillé (76%), repères nutritionnels (54%), portion indiquée (78%) et valeurs nutritionnelles par portion (60%). Les marques nationales se distinguent en ce qui concerne les allégations en présentant les fréquences les plus élevées tant pour les allégations nutritionnelles (28%) que de santé (8%).
Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois