Procédés

La Bergerie de Lozère s'équipe d'une doseuse dix pistes

2 mai 2016 - Stéphanie Perraut

La nouvelle machine dix pistes remplacera une doseuse cinq pistes, acquise par La Bergerie de Lozère en 2006.

Créée en 1995, la Bergerie de Lozère transforme du lait bio de brebis en produits laitiers frais (yaourts, faisselles, yaourts aux fruits, etc.). Au moment de son rachat par Triballat-Noyal en 1999, la société transformait 420 000 litres de lait. Le volume est aujourd'hui passé à 4,7 millions de litres. « Dès 2006, pour faire face à l'augmentation de la production, nous avons souhaité remplacer notre ancienne machine à deux pistes par une machine à cinq pistes », se souvient Pascal Viéville, responsable du site de production à La Tieule (48). Ce projet a marqué le début de la collaboration entre l'industriel et Atia Industrie.

Une nouvelle machine de dix pistes est actuellement en cours de fabrication, toujours chez Atia. Sa livraison est prévue pour septembre 2016. Elle viendra remplacer la cinq pistes qui sera transférée dans un autre centre de production du groupe Triballat. Le projet est emblématique de la démarche de l'équipementier, qui souffle ses trente bougies. « Le yaourt biologique au lait de brebis est un produit vivant dont les caractéristiques peuvent varier dans le temps : le lait de printemps est plus mousseux par exemple. Il faut donc que le débit de la machine puisse être modulé pour s'adapter aussi finement que possible aux propriétés du produit. Une machine standard ne pourra pas parvenir au même résultat qu'une machine sur-mesure », témoigne Frédéric de Sevin, p-dg d'Atia Industrie. Pour affiner le cahier des charges de cette deuxième machine, l'équipe projet de La Bergerie de Lozère a fait le déplacement dans les ateliers d'Atia pour examiner une machine similaire à celle souhaitée. Une nouvelle rencontre est prévue en juillet pour apporter quelques éventuelles modifications.

Comme ses confrères, le constructeur est de plus en plus sollicité pour des applications complexes, avec un maximum de flexibilité et un minimum de temps de changement de formats ou de nettoyage. La motorisation brushless joue alors un rôle central.

Retrouvez les évolutions récentes dans le domaine des doseurs dans notre article « Réduire ses coûts grâce au dosage volumétrique », dans le numéro d'avril 2016 de Process Alimentaire, p.82.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois