Procédés

Révillon concilie performance industrielle et ressources humaines

10 novembre 2014 - Stéphanie Perraut

Pour Alain Schmitt, directeur adjoint de la DGE, le colloque organisé le 21 octobre était " l’occasion de rappeler l’importance que doivent accorder les entreprises au management de la performance industrielle, comme levier d’amélioration de leur compétitivité ". (Photo PBagein)

La nouvelle DGE (Direction générale des entreprises) du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique a organisé le 21 octobre 2014 une conférence sur la performance industrielle en agroalimentaire. Un évènement organisé en collaboration avec l’Actia, qui, dans le cadre du Plan Qualité Performance, a coordonné un plan d’amélioration des performances des PME, s’appuyant sur des actions collectives. Entre métrologie et excellence opérationnelle, l’objectif était de mettre à disposition du secteur agroalimentaire des outils et des méthodes qui ont apporté des résultats dans d’autres secteurs industriels. Deux tables-rondes sont venues démontrer par des cas industriels concrets les enjeux du lean management, cette méthodologie issue du secteur automobile japonais. Les intervenants ont pu témoigner de leurs gains rapides et importants en termes d’organisation de la production, de coûts mais aussi - ce n'est pas contradictoire - de bien-être du personnel.

Trois questions à Barbara Jacob, directrice des ressources humaines de Révillon.

Révillon est depuis 1970 une filiale de Soparind Bongrain. La société compte deux sites qui réalisent ensemble un chiffre d’affaires de 64 M€. L’activité est saisonnière, la majeure partie des volumes est commercialisée pendant les fêtes de fin d’année. De 230 à 550 salariés produisent 6 000 tonnes de chocolats et confiseries par an, dont 4000 tonnes de papillotes.

Quel était l’objectif du projet Innov’Age ?

Avec ce projet, nous souhaitions identifier des pistes pour éviter l’usure professionnelle et gérer au mieux l’allongement des carrières. Nous avons été accompagnés par le cabinet Aravis. Il nous tenait à cœur d’engager l’ensemble des acteurs de l’entreprise dans la démarche. La direction, les salariés, le service des ressources humaines ont travaillé ensemble à l’élaboration d’un plan d’action autour de trois axes : santé au travail, vie et travail et engagement. Le but était d’intégrer la dimension humaine dans tous les projets de performance mais aussi d’intégrer les salariés très en amont des projets.

Pouvez-vous nous détailler quelques actions ?

Le comité "sécurité" est devenu comité "sécurité et santé au travail". Il assure la bonne prise en compte des problématiques de santé dans le lean pour ne pas avoir à le faire après. Nous gagnons ainsi du temps dans le déploiement des améliorations et facilitons l’acceptation du changement au niveau des opérateurs, qui sont souvent consultés. Dans notre atelier chocolat fin, des salariés mettent des bonbons de chocolats dans des boîtes. Des étirements, organisés par le responsable d’atelier, ont été mis en place pour améliorer les conditions de travail. Ces étirements avaient initialement lieu une fois par semaine. Ils se déroulent maintenant en début de poste, à la pause et en fin de poste. Nous constatons une diminution des troubles musculo-squelettiques. Les salariés se sentent mieux entendus et plus à l’aise dans leur poste. Ils ont envie de s’engager pour l’entreprise.

Vous misez également sur la formation et sur l’enrichissement des parcours professionnels ?

L’axe formation et développement des compétences est fort pour la performance sociale et industrielle. Nous investissons 3 % de la masse salariale en formation, pour nos employés permanents comme pour nos saisonniers. Nous leur faisons passer des CQP (certificats de qualification professionnelle), ce qui améliore leur employabilité, leur permet de gagner en performance et les fidélise.

Retrouvez d'autres témoignages d'industriels sur le thème de la performance industrielle dans le numéro de novembre 2014.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois