Energie

Valorisation de la chaleur en électricité : Entent lève 1 million d’euros

11 octobre 2021 - Stéphanie PERRAUT

D’ici deux ans, la start-up Entent prévoit de proposer un premier pilote industriel permettant de valoriser en électricité les rejets thermiques entre 60°C et 150°C. Pour y parvenir, elle va s'appuyer sur un partenariat avec Engie et une levée de fonds de 1 million d'euros.

Créée en 2018 et spécialisée dans les déchets thermiques, Entent a réalisé son premier tour de table auprès d’un panel d’investisseurs : Angels for Greentech (Société d’investissement du réseau Angelor), CAAP Création (Filiale du Crédit Agricole Alpes Provence), Business Angels des Grandes Ecoles et BPI. L’opération, d’un montant supérieur à 1 million d’euros, va permettre à la start-up d’étoffer son équipe et de finaliser le développement de son premier pilote industriel.
L’enjeu : valoriser en électricité des rejets thermiques à basse température (entre 60°C et 150°C). Les températures supérieures à 150°C peuvent déjà être transformées en électricité. Mais, « à ce jour, 60% de l’énergie thermique rejetée par l’industrie l’est à une température inférieure à 150°C. La valorisation de ces chaleurs de par le monde permettrait d’alimenter en électricité l’équivalent de l’Union Européenne, sans ajout de matière première ni émission supplémentaire de CO2 », déclare Stéfan Ré, co-fondateur.

Un moteur ORC de nouvelle génération

Pour y parvenir, Entent a conçu un moteur en rupture technologique baptisé Pulse. Celui-ci fonctionne sur le principe des moteurs ORC, « Organic Rankine Cycle » ou « cycle organique de Rankine » en français. Ce type de machines produit de l’électricité à partir de chaleur, en utilisant un cycle thermodynamique de Rankine c’est-à-dire le cycle évaporation / condensation d’un fluide organique. De part et d’autre d’un organe moteur, le fluide de travail est chauffé et refroidit afin de créer la différence de pression qui générera l’énergie mécanique. Sur cette base, la start-up a modifié l’architecture du moteur pour optimiser les rendements à basses températures. La solution permet aux industriels d’améliorer leur bilan carbone dans une démarche d’économie circulaire, en transformant un déchet en électricité utile à tous.
Cette technologie innovante a déjà valu plusieurs récompenses à la jeune société. Récemment, Entent a été lauréat de l’appel à projets que GRDF a dédié à la décarbonation de l’industrie, ainsi que du programme HPE d’accélération de start-up, qui encourage l’entrepreneuriat français à travers l’innovation. En partenariat avec Engie, la start-up prévoit de délivrer, dans deux ans, son premier pilote industriel.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois