Qualité

Bisphénol A : une nouvelle étude inquiète

2 novembre 2010 - Fanja Razafinjoelina

Utilisé comme révélateur dans les papiers thermiques, les deux-tiers du BPA présents dans les tickets de caisse sont susceptibles de migrer vers la peau. © Unclesam - Fotolia.com

Pour la première fois, une étude démontre que la contamination alimentaire n’est pas la seule porte d’entrée du bisphénol A. Composant technologique de nombreux plastiques alimentaires, le BPA est aussi présent en tant que révélateur thermique dans les tickets de caisse ou les reçus de carte bleue. Les chercheurs de l’Inra de Toulouse ont montré qu’il pouvait migrer à l’intérieur de la peau dans des quantités importantes.

Deux-tiers du BPA pénètrent la peau

Les chercheurs de l’Inra de Toulouse ont développé, en collaboration avec les laboratoires Pierre Fabre, un modèle d’étude ex-vivo permettant de mesurer la diffusion chimique du BPA dans la peau. En utilisant des explants viables de peau de porc, ils ont montré que deux-tiers du composé présent à la surface de la peau pouvait la traverser, quelle que soit la dose déposée (de 50 à 800 nanomoles). Ses conclusions concordent avec celle de Braun et Al publiées en août 2010 qui révélaient que les hôtesses de caisse présentaient des niveaux plus importants de BPA résiduel.

En 2009, une autre étude montrait déjà que de faibles expositions pré et post natales sur le rat affectaient sa perméabilité lorsqu’il devenait adulte. Par ailleurs, une autre étude publiée dans « Chemosphère » le 27 octobre 2010 rapporte que le BPA peut se comporter comme « leurre hormonal ». En mimant les oestrogènes, il perturbe le développement d’organes comme le cerveau ou le système cardio-vasculaire.

Coïncidence de calendrier, au début du mois, la dose journalière tolérable de 0,05 mg de BPA par kilogramme de poids corporel avait été confirmée par l’Efsa. Mais les experts du groupe scientifique CEF, spécialiste des matériaux en contact avec les aliments, avaient annoncé qu’une évaluation supplémentaire pourrait avoir lieu si de nouvelles données étaient disponibles. L’Efsa prendra-t-elle de nouvelles dispositions au regard de ces conclusions ?

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois